Voies navigables et continuité latérale, retours d’expérience

Voies navigables et continuité latérale, retours d’expérience

L’AFB (et avant elle l'Onema), avec le concours de l’Oieau, des Voies Navigables de France (VNF), de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), du Cerema (anciennement Cetmef et CETE) et les Agences de l’eau, publie un recueil d’expériences d’amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables, cours d’eau et canaux, afin d’encourager ces actions, importantes pour l’atteinte du bon état ou du bon potentiel des masses d’eau. La préservation et la remise en état des continuités latérales entre le cours d’eau, ses annexes fluviales (bras mort, zone de mobilité du cours d’eau) et les zones humides associées est une composante essentielle de la mise en place de la trame verte et bleue, au même titre que la continuité longitudinale.


  Présentation

Ce recueil a pour objectif de favoriser la mise en œuvre d’actions d’amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables, cours d’eau et canaux, et de sensibiliser sur les objectifs de bon potentiel écologique de la directive cadre sur l’eau. Il est à destination des personnels de Voies navigables de France, de la Compagnie nationale du Rhône, des Conseils régionaux, départementaux, des techniciens de rivière des syndicats mais également des chargés d’opérations en agence de l’eau, qui sont amenés à mener des actions des voies navigables.

   Deux types de fiches sont présentées :

  • les premières présentent des éléments de connaissances sur la dynamique fluviale et les voies navigables et expliquent l’intérêt de la continuité latérale pour ces voies navigables ;
  • les secondes proposent une sélection de retours d’expériences sur des opérations d’amélioration de la continuité latérale sur des voies navigables réalisées ces 10 dernières années en France.

  Eléments de connaissances

  Des actions

Les retours d’expériences sur des cours d’eau utilisés pour la navigation montrent des exemples de conciliation entre le développement de l’activité économique ou touristique de la navigation et l’amélioration écologique et hydromorphologique des milieux aquatiques. Les opérations réalisées permettent de rétablir les échanges hydrauliques, biologiques ou sédimentaires entre le chenal principal et les annexes hydrauliques. Ces fiches présentent les objectifs, les travaux, les techniques et les références bibliographiques..

Loin d’être exhaustifs, les cas présentés donnent cependant une idée des actions menées sur le territoire métropolitain. Pour certaines opérations débutées en 2012 ou 2013, le recul est trop faible pour procéder à leur évaluation. Elles sont néanmoins présentées pour l’intérêt de la démarche, l’ambition de l’action ou encore l’innovation technique.

   Protection des berges par techniques végétales

   Création ou réouverture de zones humides alluviales

   Suppression des contraintes latérales

Contact(s) référent(s):