Témoignages de partenaires

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Jeudi 28 juillet 2016

Témoignages de partenaires

 David Mourot \ Ingénierie publique en Polynésie française

En Polynésie française, constituée d’une myriade d’îles, le chantier « eau » est conséquent. Selon l’Agence française de développement (AFD), entre 500 millions et 1 milliard d’euros seraient ainsi nécessaires pour mettre aux normes l’assainissement qui ne repose pour l’instant quasiment que sur des solutions autonomes et semi-collectives. Concernant l’eau potable, la situation est très contrastée en fonction des territoires. Si 62 % de la population en bénéficie, c’est surtout au niveau des îles hautes et notamment à Tahiti, alors que sur les atolls, il n’y a souvent ni la qualité, ni la quantité. Le financement de l’Onema, remis en place fin 2014 à l’initiative du haut-commissaire Lionel Beffre, est indispensable et complète ceux de l’État à destination des communes. Il participera en 2015 à l’actualisation des schémas directeurs des réseaux d’eau potable des îles hautes et à un schéma directeur de l’assainissement pour deux communes, Arue et Pirae situées sur le même bassin versant à Tahiti. En 2016, l’appui financier de l’Onema permettra notamment la mise en oeuvre de solutions pour l’eau potable sur les îles basses, intégrant la récupération et la valorisation des eaux de pluie.

David Mourot est directeur de l’Ingénierie publique en Polynésie française