Témoignage de partenaires

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Témoignage de partenaires

Marc Abadie \ Agence de l’eau Adour-Garonne

« Dans le bassin Adour-Garonne, nous nous efforçons d’intégrer une approche économique volontariste dans nos programmes d’interventions. Dans une conjoncture difficile et dans le cadre de la réforme de la fiscalité des collectivités territoriales, les analyses économiques doivent pouvoir éclairer les acteurs de l’eau du bassin, la question étant comment rentabiliser au mieux chaque euro investi pour atteindre les objectifs de 2015. Ainsi, pour faciliter le rapprochement entre économistes et gestionnaires, nous avons signé en 2008 une convention de partenariat avec Toulouse School of Economics. Cette démarche comporte trois objectifs : organiser la vulgarisation et le partage des connaissances avec l’ensemble des acteurs de l’eau - évaluer les impacts socio-économiques de la mise en oeuvre du SDAGE 2010-2015, notamment en matière de réduction des pollutions diffuses d’origine agricole - développer les analyses coûts/bénéfices dans le cadre de la gestion quantitative de la ressource en eau et proposer des modes de tarification plus incitatifs ».

Marc Abadie est directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne.

Matthieu Papouin \ ministère en charge du développement durable

« La mise en place de la DCE s’est accompagnée en 2009, de l’adoption des plans de gestion et des programmes de mesures. L’analyse économique, et en particulier les analyses coût-efficacité et coûts-bénéfices, permettent de choisir les meilleures actions à retenir pour l’amélioration de l’état des eaux. Si ces plans ont une durée de six ans, 2013 constitue une échéance intermédiaire et les besoins de recherche et de développement de méthodes sont importants. Nous collaborons avec l’Onema qui organise depuis 2009 un atelier de discussion et de programmation pour rapprocher l’offre et la demande. L’atelier réunit les agences de l’eau et la Direction de l’eau et de la biodiversité d’un côté, et les organismes de recherche de l’autre. Cette initiative permet d’identifier les thèmes de travail à lancer et répond ainsi à la nécessité de convergence entre le monde de la recherche et les intervenants au niveau des bassins ».

Matthieu Papouin est chef du bureau de la planification et de l’économie de l’eau, direction de l’eau et de la biodiversité, ministère en charge du développement durable.