Témoignage de partenaires

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Témoignage de partenaires

Joseph Guilbaud \ Syndicat de bassin du Vicoin (Mayenne)

 

« On compte 26 ouvrages, essentiellement des anciens moulins, sur la petite rivière du Vicoin, longue de 51 km. Un tous les 2 km ! Face à ce défi environnemental, nous avons engagé un programme pluriannuel de restauration dès 2007 avec l’appui de la DDT, l’agence de l’eau, la fédération départementale de la pêche, le Conseil général, le Conseil régional et l’Onema. En 2009, deux ouvrages ont été aménagés et sept le seront en 2010. Au total, on comptabilisera, d’ici 2013, 24 ouvrages. En plus de son appui technique, le service départemental de l’Onema de la Mayenne, s’est fortement impliqué auprès des élus et de l’ensemble des partenaires pour expliquer la nécessité d’atteindre le bon état écologique des eaux. Ce programme est, avant tout, le fruit d’une longue concertation. Trois réunions publiques ont été tenues et en lien avec nos partenaires, nous avons rencontré propriétaires, pêcheurs et représentants des riverains. Il est important de considérer la restauration de la continuité comme une démarche globale. En plus de la nécessité environnementale, s’ajoutent des enjeux économiques et patrimoniaux. »

 

Jean-Paul Doron \ FNPF

 

« Le plan national pour la restauration de la continuité écologique est une avancée essentielle pour la préservation de la biodiversité, la restauration de la qualité de l’eau et la prévention des inondations. Nous l’avons accueilli de manière extrêmement positive. Bien qu’il soit, à notre sens, affaibli par l’engagement récent de l’État pour développer l’hydroélectricité, ce plan représente un enjeu majeur au regard des objectifs de la directive cadre sur l’eau. Dans cette démarche, l’action de l’Onema nous semble primordiale pour l’élaboration du référentiel des obstacles à l’écoulement (ROE) et pour « l’action régalienne », à savoir l’activité indispensable de police de l’eau. Cette activité devra d’ailleurs être renforcée à l’issue de l’actuelle révision du classement des cours d’eau. Parallèlement, nous menons des actions pédagogiques sur la restauration auprès de nos adhérents et de nos concitoyens, justifiant notre implication au sein du comité opérationnel trames verte et bleue du Grenelle. »

Jean-Paul Doron est vice-président de la fédération nationale pour la pêche en France (FNPF).

Septembre 2010
Les temps forts 2009