Témoignage de partenaire

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Témoignage de partenaire

 Eric Tabacchi / CNRS

 

Les analyses et modélisations sur les populations de poissons, présentées lors du séminaire, sont facilitées en France par l’existence de bases de données étendues et standardisées. Elles livrent des enseignements forts, sur les dynamiques démographiques ou sur les impacts possibles du climat. Leur limite réside dans le caractère mono-spécifique des approches : pour aller plus loin, il faut intégrer davantage les interactions des espèces entre elles et avec leur milieu. De même, au-delà de la pression climatique, l’analyse doit envisager l’ensemble des facteurs qui influent sur les habitats. La prise en compte des politiques d’aménagement, ou des pratiques halieutiques, permettrait de mieux orienter les choix de gestion. Cela suppose de décloisonner les disciplines : c’est déjà le cas avec l’économie, pas encore avec les sciences politiques ou la sociologie.

Eric Tabacchi est membre du Conseil scientifique de l’Onema

 Gilles Cherrier / Agence de l’eau Seine Normandie

 

Pour une agence de l’eau, engagée dans un effort quotidien de pédagogie et de négociation avec ses partenaires – syndicats de rivières, décideurs privés… – le grand apport d’un tel séminaire est d’apporter des outils et des résultats solides pour étayer nos positions. À ce titre, les retours d’expérience ciblés, sur la restauration des cours d’eau ou la préservation d’une espèce, nous sont très utiles. Quand aux présentations de recherche, parfois ardues, elles permettent une prise de recul par rapport à notre pratique très opérationnelle, en précisant les liens entre qualité de l’eau et bon fonctionnement des milieux. Nous aurions envie de prolonger les discussions. Nous n’avons pas si souvent l’occasion d’échanger au niveau national.

Gilles Cherrier est chef du service Milieux aquatiques et agriculture à l’agence de l’eau Seine-Normandie