Témoignage de partenaire

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Vendredi 29 juillet 2016

Témoignage de partenaire

 Martin Daufresne \ Irstea


Pour mieux comprendre les mécanismes d’influence du changement climatique sur les espèces aquatiques, une évaluation assez fine de la température est nécessaire. L’utilisation d’images satellitaires est donc très intéressante car même si le réseau thermique des plans d’eau est en train d’être déployé au niveau national par l’Onema, on ne pourra jamais obtenir des mesures sur tous les écosystèmes lacustres. Les satellites, eux, permettent de voir partout, et même à l’échelle internationale, tout en fournissant des mesures moins ponctuelles que celles effectuées sur le terrain. Autre intérêt, ces images offrent la possibilité de revenir dans le passé pour ainsi établir des chroniques de données. Au final, toutes ces informations sur la température pourront être couplées à des données biologiques afin de mieux comprendre certains impacts du changement climatique, notamment la diminution de taille des organismes ainsi que leurs déterminismes physiologiques, et d’établir des modèles prédictifs d’évolution future des populations et peuplements.

Martin Daufresne est chercheur à Irstea et directeur adjoint du pôle hydroécologie des plans d’eau, Onema/Irstea