Sensibiliser les acteurs aux projets de restauration des milieux aquatiques

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Sensibiliser les acteurs aux projets de restauration des milieux aquatiques

Une mobilisation de l’ensemble des acteurs de la gestion des milieux aquatiques est essentielle pour entreprendre des projets d’envergure de restauration physique des cours d’eau. Une restauration indispensable puisque la dégradation de l’hydromorphologie et de la continuité écologique des cours d’eau constitue un facteur de risque important de non atteinte du bon état des eaux et des milieux aquatiques. L’Onema développe des actions de sensibilisation.

Un dossier Web pour aider à l’action

Le site internet de l’Onema propose un dossier spécial sur l’hydromorphologie des cours d’eau et les poissons migrateurs. L’objectif : aider collectivités, propriétaires, syndicats de rivières et associations à mener des projets de préservation ou de restauration en leur facilitant l’accès aux informations opérationnelles.

Les différentes étapes d’un projet de restauration sont documentées à travers 4 rubriques : établir un diagnostic du milieu et identifier les priorités d’action ; sensibiliser et inciter les acteurs à agir ; éviter, réduire et supprimer les impacts sur l’hydromorphologie ; assurer l’évaluation de l’efficacité et de la progression des actions de restauration. Un rappel du cadre réglementaire vise à accompagner les acteurs dans le respect des procédures impliquées et l’élaboration des dossiers correspondants.

 Accédez au site

Partenaires du projet : Ministère en charge de l’écologie, Agences de l’eau, DREALs de bassin, OIEau

 

De nouveaux retours d’expériences de préservation ou de restauration de cours d’eau

23 nouveaux retours d’expériences de préservation ou de restauration des cours d’eau en France viennent enrichir le recueil d’expériences, publié en 2009 par l’Onema. Plus de 80 exemples d’opérations réalisés sur les 20 dernières années sont ainsi aujourd’hui disponibles et constituent de réels arguments en faveur de la conduite de tels projets.

La diversité des retours d’expériences, leur répartition sur l’ensemble du territoire, les différents leviers à actionner… vont aider tous les acteurs de la gestion des milieux aquatiques qui souhaitent s’engager dans des actions de restauration efficaces et performantes.

 Accédez aux nouveaux retours d’expériences

Partenaires du projet : agences de l’eau, Oieau, Ministère en charge de l’écologie

 

Amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables : un nouveau recueil d’expériences

Un recueil d’expériences d’amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables, cours d’eau et canaux a été publié afin d’encourager ces actions. Disponible sous format électronique, ce recueil propose une sélection d’opérations, réalisées ces 10 dernières années en France, portant soit sur la protection des berges par techniques végétales ou sur la création de zones humides alluviales. Ces exemples montrent la conciliation entre les usages économiques et touristiques de la navigation et l’amélioration de la qualité écologique des milieux aquatiques.

 Accédez au recueil d’expériences d’amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables, cours d’eau et canaux

Contact : josee.peress@onema.fr

Partenaires du projet : Voies navigables de France (VNF), Compagnie nationale du Rhône (CNR), Agences de l’eau, Oieau

 

Un séminaire de sensibilisation vers les professionnels dans le Sud-Ouest
Le 20 juin 2013, 130 professionnels impliqués dans la restauration de la continuité écologique des cours d’eau - DDT, DREAL, Agence de l’eau, Onema, collectivités territoriales, associations, bureaux d’études... - ont participé à la journée d’information/ sensibilisation organisée par la délégation interrégionale Sud Ouest de l’Onema. L’objectif : préciser les principaux éléments clés des démarches nécessaires à la mise en oeuvre du plan d’action pour la restauration de la continuité écologique. Le séminaire a mis également en avant des territoires qui présentent des enjeux environnementaux particulièrement forts pour les migrateurs amphihalins sur lesquels il convient d’agir en priorité.

 Retrouvez les présentations du séminaire

Juillet 2014
Les Temps Forts 2013