Semaine pour les alternatives aux pesticides

Mercredi 16 mars 2016

Semaine pour les alternatives aux pesticides

Du 20 au 30 mars : 11ème édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides.

Financée dans le cadre du plan Ecophyto, la Semaine pour les alternatives aux Pesticides est une opération nationale et internationale annuelle ouverte à tous visant à promouvoir les alternatives aux pesticides.

Pendant les 10 premiers jours du printemps (du 20 au 30 mars), période de reprise des épandages de pesticides, le public est invité à mieux s’informer sur les enjeux tant sanitaires qu’environnementaux des pesticides et sur les alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans dans 27 autres pays. Voir le site dédié

 

Quelques actions de l’Onema


  Pollutions diffuses agricoles : une « boîte à outils » à transférer aux maîtres d’ouvrage

Quantification des molécules dans les milieux, cartographie de risque, dimensionnement des zones tampon...Un ensemble de recherches soutenues par l’Onema, menées par l’Inra, le Brgm et Irstea, fournit aux collectivités des outils pour mieux lutter contre la pollution des eaux par les intrants agricoles.

  En savoir plus

  Deux sites pour mettre en place de manière efficace des démarches de protection vis-à-vis des pollutions diffuses des captages destinés à l’alimentation en eau potable.

  

  Captages Grenelle : où en est-on de la protection contre les pollutions diffuses ? Comment aller plus loin ? Collection "Comprendre pour agir" - Septembre 2015


  Les fermes Dephy, le Bulletin de santé végétale et Certiphyto au cœur de la démarche Ecophyto

Piloté par le Ministère de l’agriculture, le plan Ecophyto vise à réduire de 50 % l’utilisation de produits phytosanitaires d’ici 2018, tout en maintenant une agriculture économiquement performante. En tant que destinataire d’une partie de la redevance pollution diffuse perçue par les agences de l’eau, l’Onema finance une grande partie des actions, destinées à limiter les impacts de ces produits sur l’environnement, dont la ressource en eau.

  En savoir plus


  Pollutions diffuses : une priorité en matière de contrôles

Suite à la conférence environnementale de septembre 2013, le Gouvernement a inscrit le renforcement de la lutte contre les pollutions diffuses agricoles comme la première priorité du secteur « Eau » de la feuille de route de la transition écologique. Afin de s’assurer du respect de la réglementation en la matière, des contrôles sont menés par l’Onema.

  En savoir plus

  Deux exemples de contrôles (Mayenne - Jura)


  Des projets en cours...

L’Onema soutient ou coordonne de nombreux projets tels que :

  • Zones tampons, projet animé par l’Onema, visant à limiter les transferts de contaminant vers les milieux aquatiques ; le site Zones tampons diffuse les connaissances disponibles en matière d’intégration des zones tampons dans la gestion des bassins versants.
  •  Le site Eau et Bio de la FNAB qui fait la promotion d’actions conciliant agriculrure et qualité de le’eau
  •  Outils PLAGE ET GUIDE Outil GUIDE : Financé par l’Onema permet l’évaluation de la durabilité des systèmes agricoles vis-à-vis entre autres des pesticides
  •  Outil Coclick’eau : ce site participatif pour la protection de la ressource en eau, est soutenu par Onema via Ecophyto
  •  Outil PERSYST pour l’évaluation de la durabilité des systèmes agricoles vis à vis des pesticides

  D’autres actions en faveur de la protection de la qualité de l’eau

Afin de lutter contre les contaminants chimiques et microbiologiques présents dans les eaux, l’Onema s’engage et finance deux appels à projets, l’un national et l’autre européen.


  Qualité de l’eau et territoires ruraux - gestion des pollutions diffuses  

Les pollutions diffuses agricoles sont l’une des causes principales de la dégradation des masses d’eau en France et en Europe.

  Les axes de travail et résultats en RDI soutenues par l’Onema

  De nombreuses études en cours, soutenues par l’Onema :

  • Un guide méthodologique pour l’établissement de programmes de mesures de limitation des pollutions aquatiques par les pesticides.
  • Etude spatiale de l’utilisation des pesticides dans les bassins versants
  • Développement de méthodologie pour le suivi in situ de l’appui, l’orientation ou l’évaluation des actions correctives.
  • Développement d’outils intégratifs chimiques et biologiques pour mesurer l’impact des produits phytosanitaires sur les cours d’eau

Pour en savoir plus

Les dangers et les risques des pesticides pour la santé sont sous-évalués.

L’effet des perturbateurs endocriniens est mal pris en compte. Ces risques concernent à la fois les utilisateurs et leurs proches.