Le 1er janvier 2017, l’Onema, l’Agence des aires marines protégées, Parcs nationaux de France et l’Atelier technique des espaces naturels regroupent leurs compétences pour fonder l’Agence française pour la biodiversité. Les ressources techniques et scientifiques continuent à être mises à jour.

Préserver et évaluer la qualité de l'eau

Pesticides, métaux lourds, hydrocarbures, PCB, médicaments… reliquats de l’activité industrielle, agricole ou encore domestique, les produits chimiques présents dans les cours d’eau, les plans d’eau, les eaux littorales ou encore les nappes souterraines sont multiples. Leur diversité, leur présence à faible concentration et leurs possibles interactions soulèvent de nombreuses questions quant à leurs effets potentiels sur la vie aquatique et sur la santé humaine.

Afin de préserver la qualité de l’eau, l’AFB se mobilise en soutenant des projets ambitieux qui visent à développer les connaissances, les outils et les méthodes indispensables à la gestion durable de la ressource. Il s’agit de pouvoir détecter les contaminants, obtenir des informations plus globales sur la contamination chimique en France, comprendre le devenir des produits chimiques dans les milieux naturels, mieux connaître leurs effets sur les écosystèmes aquatiques soumis à des expositions chroniques d’un mélange à faible dose ou encore de développer des marqueurs d’exposition à des pollutions. Il s’agit également d’améliorer l’assainissement – collectif et non collectif - notamment des petites et moyennes collectivités. Enfin, des contrôles sur le terrain sont effectués par les agents territoriaux de l’AFB afin de faire respecter la réglementation, notamment afin de réduire les pollutions par les pesticides, et constater toute pollution accidentelle ou chronique.

Parmi les priorités figurent les risques liés aux résidus médicamenteux dans les eaux, la réduction de l’usage des pesticides et de leur transfert dans les milieux aquatiques, les molécules qui perturbent le système endocrinien et le suivi de la contamination des poissons par les PCB, ces dérivés chimiques chlorés longtemps utilisés dans l’industrie.


Contaminants et pollutions aquatiques

Pour répondre aux défis de la pollution chimique et mettre en œuvre les dispositifs réglementaires de la politique publique, l’appui de la R&D est essentiel pour apporter les connaissances et les outils nécessaires afin de surveiller les polluants dans les milieux aquatiques , évaluer les risques et gérer les pollutions.

+ Lire la suite


Les méthodes de surveillance de la qualité de l’eau

La Directive-Cadre sur l’Eau (DCE), adoptée en octobre 2000, a pour principal objectif l’atteinte du bon état des eaux d’ici 2015. Elle requiert la mise en place d’une gestion intégrée à l’échelle des bassins hydrographiques sur la base de plans de gestion (définissant les objectifs à atteindre) et de programmes de mesures (définissant les actions nécessaires).
La DCE exige aussi la mise en place de programmes de surveillance de l’état des eaux. Les données recueillies permettent de suivre l’évolution (...)

+ Lire la suite


La surveillance de la qualité des eaux

Si les eaux françaises font l’objet d’une surveillance croissante depuis les années 70, la directive cadre européenne sur l’eau (DCE) du 23 octobre 2000 - qui fixe un objectif de bon état des eaux d’ici 2015 - a marqué un tournant décisif dans la stratégie de surveillance. Elle exige notamment la mise en place de programmes de surveillance (DCE) de l’état des eaux dans tous les Etats membres. En France, des programmes de surveillance (DCE) de l’état des eaux - cours d’eau, plans d’eau, eaux de (...)

+ Lire la suite


Les méthodes d’évaluations biologiques

L’évaluation de l’état des masses d’eau est une étape primordiale de la mise en œuvre de la Directive-Cadre sur l’Eau (DCE) qui se base sur les résultats des réseaux de surveillance et les textes règlementaires en vigueur.

+ Lire la suite


Plan Écophyto : une année charnière

Piloté par le ministère de l’Agriculture pour les zones agricoles, et animé par le ministère du Développement durable pour les zones non agricoles, le plan Écophyto vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires d’ici 2018. À l’aide d’une fraction de la redevance pour pollution diffuse versée par les distributeurs de produits phytosanitaires, l’AFB assure le financement des actions collectives et génériques d’intérêt national. Un budget de 41 M€ a été affecté à l’AFB pour le financement du plan en 2014.

Décembre 2015
Les temps forts 2014

+ Lire la suite


Des satellites pour suivre la qualité de l’eau des systèmes lacustres

L’utilisation d’images satellitaires pour surveiller différents paramètres de la qualité de l’eau est au centre de plusieurs études menées par l’AFB. Des recherches sont encore nécessaires pour développer des méthodologies, mais les premiers résultats sont prometteurs.

Décembre 2015
Les temps forts 2014

+ Lire la suite


Suivi du phytoplancton côtier : vers des analyses automatisées

Enjeu écologique et sanitaire majeur, la surveillance des populations de phytoplancton sur le littoral bénéficiera en 2016 d’une technologie innovante pour l’analyse des échantillons, développée par l’Ifremer et l’université de Mons avec le soutien de l’AFB.

Décembre 2015
Les temps forts 2014

+ Lire la suite


Les micropolluants littoraux sous étroite surveillance

De nombreuses substances émergentes issues des activités humaines sont apparues dans les milieux naturels ces dernières années, y compris dans les eaux littorales. Afin d’identifier et suivre ces micropolluants, l’AFB finance deux études de veille menées par l’Ifremer qui aideront à comprendre la dynamique d’évolution de ces contaminations, et à mettre à jour la liste des substances à surveiller de manière régulière dans le cadre des programmes de surveillance.

Décembre 2015
Les temps forts 2014

+ Lire la suite


Des projets d’envergure pour traquer et traiter les micropolluants urbains

Du diagnostic au traitement innovant, en passant par l’acceptabilité sociale et économique des solutions… Telles sont les nombreuses dimensions que revêtent les projets lauréats de l’appel à projets « Innovation et changements de pratiques : micropolluants des eaux urbaines », lancé en juin 2013. Zoom sur deux d’entre eux.

Décembre 2015
Les temps forts 2014

+ Lire la suite


Pollutions diffuses agricoles : une « boîte à outils » à transférer aux maîtres d’ouvrage

... Un ensemble de recherches soutenues par l’AFB, menées par l’Inra, le Brgm et Irstea, fournit aux collectivités des outils pour mieux lutter contre la pollution des eaux par les intrants agricoles...

Juillet 2014
Les temps forts 2013

+ Lire la suite


Les fermes Dephy, le Bulletin de santé végétale et Certiphyto au cœur de la démarche Ecophyto

Piloté par le Ministère de l’agriculture, le plan Ecophyto vise à réduire de 50 % l’utilisation de produits phytosanitaires d’ici 2018, tout en maintenant une agriculture économiquement performante...

Juillet 2014
Les temps forts 2013

+ Lire la suite


Pollutions diffuses : une priorité en matière de contrôle

La présence d’AMPA, substance produite par dégradation notamment d’un herbicide appelé glyphosate, a été détectée en quantité importante à plusieurs reprises en 2012 dans les eaux du captage du pont de Couterne sur la Mayenne...

Juillet 2014
Les temps forts 2013

+ Lire la suite


L’intersexualité des poissons de rivière à l’étude

L’impact des perturbateurs endocriniens sur la santé humaine et l’environnement est aujourd’hui prouvé...

Juillet 2014
Les temps forts 2013

+ Lire la suite


Micropolluants et traitement des eaux usées : des leviers pour une meilleure élimination

Comment améliorer l’efficacité des stations de traitement des eaux usées vis-à-vis des micropolluants ?

Juillet 2014
Les temps forts 2013

+ Lire la suite


Des méthodes standardisées pour décrire les pressions subies par les milieux aquatiques

Pour permettre aux acteurs de l’eau d’actualiser les états des lieux dans les différents bassins hydrographiques, l’AFB a coordonné un vaste chantier collectif de suivi des pressions. Résultat : un recueil de méthodes de caractérisation des pressions s’exerçant sur les cours d’eau a été élaboré.

La liste des méthodes

Juillet 2013
Les temps forts 2012 - actualisation 16 juillet 2015

+ Lire la suite


Réalisation d’une campagne exceptionnelle de surveillance des micropolluants

Financée par l’AFB et copilotée avec le ministère en charge de l’Écologie, une campagne exceptionnelle de mesure des micropolluants dans les milieux aquatiques a été réalisée en 2012. Son objectif premier : identifier de nouvelles substances à surveiller en priorité sur le territoire français.

Juillet 2013
Les temps forts 2012

+ Lire la suite


État écologique des eaux de surface : un jeu complet de bioindicateurs

En vue du second cycle de gestion de la directive cadre sur l’eau (2016-2021), une partie importante des méthodes de bioindication DCE-compatibles règlementairement indispensables à l’évaluation de l’état écologique des eaux de surface ont été finalisées en 2012. Un effort soutenu de recherche et développement a également été mené pour doter les milieux aquatiques d’outre-mer d’indicateurs adaptés...

Juillet 2013
Les temps forts 2012

+ Lire la suite


Un repérage aérien des zones de protection des cours d’eau

L’utilisation de produits phytosanitaires en bordure de cours d’eau est interdite et l’aménagement de bandes enherbées et de zones tampons peut être requis pour limiter le transfert des polluants vers la rivière. Dans la plaine agricole de la Limagne (Puy-de-Dôme), une opération test de contrôle de la conformité de ces zones de protection a été réalisée à partir d’un repérage aérien.

Juillet 2012
Les temps forts 2011

+ Lire la suite


Contamination aux PCB : des sédiments fluviaux à la chair des poissons

Vingt-cinq ans après l’interdiction à la vente des appareils contenant des PCB, ces composés toxiques se sont accumulés au fond de nombreux cours d’eau français... et dans les organismes qui y vivent. Les actions coordonnées par l’AFB ont permis d’améliorer la compréhension de leur transfert des sédiments aux poissons.

Juillet 2012
Les temps forts 2011

+ Lire la suite


Diminuer l’usage des produits phytosanitaires

Réduire l’utilisation des pesticides, c’est à la fois garantir la santé des consommateurs et des agriculteurs mais aussi préserver la qualité de l’eau, des sols et la biodiversité. Le plan Écophyto 2018 vise à diviser par deux, en 10 ans si possible, la quantité de pesticides émis au niveau national. La loi de finances 2009 a confié à l’AFB l’appui financier à certaines actions de ce programme (...)

Juillet 2011
Les temps forts 2010

+ Lire la suite


Améliorer l’assainissement des petites et moyennes collectivités

L’amélioration de l’assainissement collectif et non collectif des petites et moyennes collectivités est une priorité pour l’atteinte du bon état des eaux en 2015. Des premiers guides de recommandation pour l’assainissement collectif, issus de la collaboration de l’AFB avec le Cemagref, ont été publiés et diffusés...

Juillet 2011
Les temps forts 2010

+ Lire la suite


Améliorer la surveillance des micropolluants dans les milieux aquatiques

Pour lutter contre la contamination des milieux aquatiques par des micropolluants, le ministère en charge de l’écologie a lancé un plan national d’action 2010-2013. L’AFB y joue un rôle central, notamment dans l’amélioration de la surveillance des masses d’eau et celle des connaissances scientifiques et techniques. Il finance à hauteur de 3 millions d’euros par an des projets de recherche et développement sur les micropolluants...

Juillet 2011
Les temps forts 2010

+ Lire la suite