Milieux aquatiques et changement climatique

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Mardi 08 août 2017

Milieux aquatiques et changement climatique

 Accueil Outils pour la gestion quantitative  Prélèvements et impacts
  Prélèvements et usages   Impacts   Milieux aquatiques et changement climatique

 

En modifiant la température, l’hydrologie et la qualité de l’eau, le changement climatique modifie les conditions de vie des espèces aquatiques.
Des premières modifications de répartition des espèces de poisson sont déjà observées.
Le maintien ou le développement de réseaux de suivi constitue un élément clé pour suivre à la fois l’ampleur de ces changements mais également l’efficacité des mesures mises en œuvre.
Les réseaux de suivi du changement climatique
portés par l’AFB

Accès rapide :
Les réseaux de suivi spécifiques aux milieux aquatiques
Les résultats des programmes de recherches portés par l’AFB pour analyser ces évolutions

Concernant les usages, l’irrigation est le plus sensible aux évolutions climatiques, en termes de besoins de prélèvements. Pour en savoir plus : livre vert du projet de recherche Climator.


 
Les réseaux de suivi

   Le Réseau de référence pérenne
Conformément à la DCE, les conditions de référence définissant les limites de classes du bon état doivent être actualisées tous les 6 ans.
Pour répondre à cette exigence, un réseau pérenne (RRP) a été mis en place par l’AFB pour conforter la connaissance des conditions de référence et les actualiser en intégrant les changements à long terme des conditions naturelles, notamment les évolutions liées au changement climatique.
Le RRP concerne les cours d’eau métropolitains. Il a vocation, à terme, à être étendu aux plans d’eau et aux départements d’Outre-mer. Il est représentatif, en termes spatiaux, qualitatifs et quantitatifs, des conditions de référence des types de cours d’eaux métropolitains.
Il est constitué de 345 sites. Les paramètres et modalités de suivi sont définis dans la circulaire du 29 janvier 2013.

  Observatoire des poissons migrateurs dans les fleuves côtiers
Cet observatoire de l’Inra étudie depuis les années 1980 l'évolution des populations de poissons grands migrateurs sous l'effet du changement climatique et des changements liés à l’agriculture. Il est centré sur les poissons amphihalins (saumon, truite, anguille, aloses, lamproies), dont les populations ont considérablement régressé sur les grands fleuves. Ces derniers sont aujourd'hui leurs principaux refuges.
Les 4 fleuves côtiers suivis sont : la Bresle et l'Oir en Normandie, le Scorff en Bretagne et la Nivelle dans le Pays Basque. Les données produites servent de supports à de nombreux programmes de recherche, thèses et publications.

  Réseau national de suivi des températures
Ce réseau a été mis en place par l’Onema (aujorud'hui AFB) en 2008. Il permet de suivre sur le long terme et en continu (une mesure toutes les heures) l’évolution de la température de l’eau. En juillet 2017, le réseau compte 573 stations opérationnelles en France métropolitaine. Leur localisation a été choisie en fonction du réseau de surveillance physico-chimique de l’eau dans le cadre de la DCE. Les données sont téléchargeables sur Naïades.
Ce réseau permet d’améliorer l’analyse de la qualité biologique et physico-chimique des cours d’eau. Il apportera des éléments d’analyse pour évaluer l’impact du changement climatique ou d’autres actions de l’homme (refroidissement des centrales énergétiques, urbanisation, agriculture, construction de barrages, …) sur la température de l’eau.
 

Les résultats d’études

  Analyse de la température des cours d'eau du bassin de la Loire
Ce rapport, de l’université de Tours, constitue une première exploitation des données du Réseau national de suivi des températures sur 2008-2012.
L’analyse a été réalisée sur les 192 stations du bassin de la Loire. Les résultats montrent comment la présence d’une ripisylve*, les apports des nappes et la météorologie jouent des rôles différents suivant la saison et la localisation du tronçon observé dans le bassin.
Pour en savoir plus : Thèse sur la modélisation de la température de la Loire

  Les poissons d’eau douce à l’heure du changement climatique (2014)
Cet ouvrage donne un état des connaissances sur l’impact des modifications observées et projetées du climat et de l’hydrologie sur les peuplements piscicoles. Les poissons constituent en effet des modèles biologiques particulièrement intéressants. Ils intègrent les différents types de pressions anthropiques et se révèlent être d’excellents indicateurs pour l’évaluation de la qualité écologique des milieux aquatiques.
L’ouvrage est organisé en 4 chapitres :
- un état des connaissances sur l’évolution observée et projetée de la température, des précipitations et de l’hydrologie des cours d’eau dans un contexte de changement climatique ;
- les impacts observés sur la physiologie, la phénologie et les aires de distribution au cours des dernières décennies ;
- les différents modèles existants d'évaluation de leur vulnérabilité dans le futur ;
- des éléments sur les stratégies d’adaptation qui peuvent être mises en place pour limiter leur vulnérabilité.

  Explore 2070 - Volet changement climatique et écosystèmes aquatiques
L'étude à évalué l’impact du changement climatique sur les écosystèmes aquatiques en France métropolitaine et en Outre-mer. Deux thèmes sont abordés :
- la vulnérabilité des zones humides et des services écosystémiques que celles-ci rendent à la société
- la vulnérabilité des poissons d’eau douce
Résultats de l'étude Explore 2070