Le réseau "sites de démonstration"

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Vendredi 16 septembre 2016

Le réseau "sites de démonstration"

Qu’est-ce que le réseau sites de démonstration ?

La restauration hydromorphologique des cours d’eau est un enjeu environnemental capital qui connaît actuellement un véritable essor afin de répondre à des besoins locaux ainsi qu’aux objectifs de différentes politiques publiques (Directive Cadre sur l’Eau, Plan d’action pour la restauration de la continuité écologique, Stratégie Nationale pour la Biodiversité, Directive inondation…). Plusieurs études de synthèse et retours d’expérience en France et à l’étranger, ont révélé que les suivis d’opérations de restauration hydromorphologique des cours d’eau sont souvent peu ou mal mis en œuvre.  Ces travaux sont riches en enseignements notamment en termes de « bonnes pratiques » méthodologiques pour mettre en œuvre les opérations de restauration de manière pertinente. Cependant, ces travaux de synthèse, basés sur des études de cas soulignent également le manque de données robustes de suivi permettant de conforter nos connaissances sur l’efficience des techniques de restauration et leurs effets sur les milieux.

Le projet « Sites de démonstration » a été conçu dans l’objectif de combler ce manque par la production d’éléments de connaissance. Il s’agit en effet de mettre en œuvre, sur tout un réseau de sites d’opérations de restauration hydromorphologique, un suivi standardisé, le suivi scientifique minimal (SSM), permettant d’acquérir sur le long-terme des données homogènes et traçables.

Quels sont ses objectifs ?

La mise en œuvre du projet "Sites de démonstration" vise à répondre à un double objectif :
  •  Scientifique : tirer des enseignements scientifiques extrapolables, améliorer la connaissance notamment sur le fonctionnement des milieux à l’échelle locale et nationale,
  •  Opérationnel : prévoir l’efficacité de l’opération de restauration, être en capacité de communiquer à partir de retours d’expérience mieux documentés, tirer des enseignements sur les techniques de génie écologique, contribuer à l’élaboration de stratégies de suivis adaptés aux enjeux locaux.

Quel est l’état d’avancement du projet ?

Aujourd’hui, une quarantaine de sites sont candidats à l’intégration dans le réseau Sites de démonstration. 

Quels sites peuvent intégrer le réseau ?

Les sites pouvant se porter candidats à l’intégration dans le réseau doivent tout d’abord appartenir au domaine d’application du SSM (lien).

Par ailleurs, les sites doivent également respecter des critères liés :

  • à l’opération de restauration (type de restauration, site présentant des altérations au sens de la Directive Cadre sur l’Eau…),
  • au suivi mis en œuvre (application stricte du SSM sur le compartiment hydromorphologique et au moins un compartiment biologique, au moins trois stations de suivi…),
  • à la déclaration (Sandre) et à la bancarisation des données (bases de données nationales, bassin…).

Comment intégrer le réseau ?

L’intégration en tant que site candidat au réseau s’effectue après examen par le groupe de travail de votre territoire. Pour connaître qui sont vos interlocuteurs, merci de prendre contact par mail.
 
Pour en savoir plus
 
Contact(s) référent(s):