Biodiversité - état et fonctionnement des écosystèmes aquatiques

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.


La reconquête du bon état écologique des milieux aquatiques a été placé au cœur des enjeux environnementaux par l’adoption de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Dans ce contexte, le développement d’outils de bioindication doit permettre de répondre à cet objectif, en apportant une aide au diagnostic des dégradations affectant les milieux et en orientant les mesures de restauration du bon état.

Parallèlement à la mise en œuvre de la DCE, l’Onema apporte un appui scientifique et technique à la mise en œuvre des grandes stratégies nationales et européennes pour la préservation d’espèces patrimoniales menacées (en particulier les grands migrateurs) et pour la lutte contre les espèces exotiques envahissantes (EEE). De façon générale, la biodiversité et le bon fonctionnement des milieux sont au cœur des préoccupations de l’Onema.

Pour mener à bien ses missions, l’Onema  subventionne des programmes de recherche ambitieux et innovants, avec des partenaires institutionnels diversifiés (CNRS, Universités, Irstea, INRA, Ifremer, MNHN). L’Onema s’appuie également sur des pôles d’étude et de recherche thématiques, associant scientifiques et opérationnels : le pôle « plans d’eau » (Onema-Irstea d’Aix-en-Provence), le pôle « migrateurs » (Onema-INRA de Rennes), le pôle « écohydraulique » (Onema-IMFT de Toulouse). 

Nous vous proposons ici une sélection de résultats des travaux de recherche issus des partenariats passés entre l’Onema et les organismes de recherche...


 1  Bioindication et évaluation DCE
 

 xxxx  xxxx  

 2  Biodiversité et fonctionnement des écosystèmes

L’objectif général est de mettre à disposition des gestionnaires des outils d’évaluation de l’état écologique des masses d’eau au sens de la DCE (biologie, physico-chimie et hydromorphologie soutenant la biologie) pour les cours d’eau, les plans d’eau et les eaux littorales (estuaires, lagunes et eaux côtières).   L’objectif général  est de permettre l’acquisition de nouvelles connaissances sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes aquatiques, afin de permettre une meilleure gestion et préservation de la biodiversité conformément aux traités, stratégies et plans d’action nationaux, européens et internationaux en vigueur.

En savoir plus
 
En savoir plus

 
Contacts référents: