Les jeudis de la restauration : partons sur la Moselle à Villey-le-Sec

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Jeudi 12 mars 2015

Les jeudis de la restauration : partons sur la Moselle à Villey-le-Sec

Les Jeudis se poursuivent avec à présent un nouveau volet, qui porte sur des exemples d’actions d’amélioration de la continuité latérale sur les voies navigables, cours d’eau et canaux français. Chaque quinzaine, vous pourrez découvrir une sélection d’opérations récentes entreprises par une diversité de maitres d’ouvrages. Ces exemples ont été réunis par l’Onema, Voies navigables de France, Compagnie national du Rhône et les agences de l’eau dans un recueil d’expérience sur l’hydromorphologie.

Mise en place de protection de berges en génie végétal sur la Moselle à Villey-le-Sec (Meurthe et Moselle)

Afin de répondre aux besoins croissants de la navigation de la Moselle, des travaux de modification du tracé et de canalisation ont été réalisés dans les années 60-70 permettant la circulation de bateaux de commerce de grand gabarit et de bateaux de plaisance entre la France, le Luxembourg et l’Allemagne.

Sur le secteur de Villey-le-Sec, concerné par la présence d’un site Natura 2000 et classé prioritaire dans le SDAGE Rhin Meuse sur le volet hydromorphologique, la Moselle, assez encaissée avec peu de milieux humides annexes est très contrainte en raison des protections de berges en génie civil. Suite à la crue vicennale de 2006, ses berges en palplanches ont été déstabilisées sur près de 300 mètres et les encoches d’érosion apparues représentent un risque d’entrainement des matériaux dans le chenal de navigation.

Afin de répondre à ce risque et de concilier à la fois les enjeux écologiques liés à l’amélioration de la continuité latérale et les activités de navigation, les Voies navigables de France ont décidé de restaurer les berges par des techniques végétales sur un linéaire de 1000 mètres, avec suppression des palplanches, retalutage des berges, plantation d’hélophytes et de boutures de saules...

Les suivis écologiques réalisés deux ans après les travaux montrent une recolonisation des habitats en berges par les alevins et la présence de plusieurs passages de castors. Pour les services techniques de VNF, ces travaux en techniques végétales n’ont pas eu d’impact sur la navigation et il est envisagé de poursuivre le remplacement de certains aménagements en génie civil par des techniques en génie végétal sur des secteurs qui le permettent.


Affaissement des palplanches sur 80 m de linéaire sur la Moselle - août 2008. Apparition d’encoches d’érosion des berges suite à l’affaissement des palplanches métalliques sur la Moselle - août 2008. Mise en place de géotextile et plantations d’hélophytes sur les berges de la Moselle - automne 2011. Traces d’activité et de passage de castor sur les berges - automne 2012. (photos : Patrick Adolph – VNF)


Pour en savoir plus

En savoir plus sur la Mise en place de protection de berges en génie végétal sur la Moselle

Consulter le Recueil d’expérience sur l’amélioration de la continuité latérale des voies navigables