Le 1er janvier 2017, l’Onema, l’Agence des aires marines protégées, Parcs nationaux de France et l’Atelier technique des espaces naturels regroupent leurs compétences pour fonder l’Agence française pour la biodiversité. Les ressources techniques et scientifiques continuent à être mises à jour.

Mieux connaître la biodiversité

Mieux connaître la biodiversité

Mortalité de crapauds dans le Jura

Prélèvements réalisés sur les crapauds pour analyses

En 2010, des mortalités suspectes de crapauds communs ont été signalées autour du plan d’eau de la Penne, dans la commune de Moirans-en-Montagne dans le département du Jura. L’hypothèse d’une pollution de l’eau étant avancée, l’Onema est alerté. Après une analyse physico-chimique rapide, les agents du service départemental du Jura éliminent la piste de la pollution mais la cause de cette mortalité n’est pas identifiée. En 2011, le service départemental constate le même phénomène à la période de fraie des crapauds.

En collaboration avec le laboratoire d’écologie alpine de l’Université de Savoie, qui mène un programme de recherche sur les maladies des amphibiens, le service départemental réalise des prélèvements sur les crapauds morts. Les analyses pratiquées par l’université permettent d’identifier pour la première fois en France la présence d’un Ranavirus sur 5 des 30 individus testés. Pour vérifier que ce virus est la cause de la mortalité, des prélèvements complémentaires sont effectués par le service de l’Onema l’année suivante.

Prélèvements réalisés sur les crapauds pour analyses

Même si la mortalité est circonscrite à la période de fraie et ne semble pas affecter significativement la population des crapauds, les acteurs locaux sont mobilisés et des mesures de prévention sont prises pour éviter la contamination à d’autres espèces dans ce secteur, comptant des espèces d’amphibiens protégées, comme la grenouille rousse.

Le service départemental du Jura effectue une veille régulière pendant la période de fraie et en informe le Parc régional naturel du Haut-Jura et la commune. Une vigilance nécessaire, notamment sur ce site où se développe l’élevage de grenouilles.

Contact : emmanuel.vilquin@onema.fr (service départemental du Jura)

Ecrevisses autochtones ou invasives : un suivi essentiel

L’écrevisse à pattes blanches est inscrite sur la liste rouge des espèces menacées selon l’UICN

L’introduction des écrevisses allochtones au cours du siècle dernier dans certains milieux a aujourd’hui des répercussions importantes sur les écosystèmes. Si certaines de ces espèces sont perçues comme une opportunité pour les pêcheurs et les restaurateurs au regard de leur qualité gustative, leur présence amène à une érosion de la biodiversité. Un partenariat entre l’Onema, l’Inra et les parcs naturels régionaux a mis au point des outils de suivi des populations d’écrevisses de Louisiane et testé de nouveaux moyens pour les réguler, tels que le biocontrôle ou des engins de pêche sélectifs. En 2013, pour clore ce programme et partager les connaissances au niveau national, un colloque a réuni pour la première fois gestionnaires, collectivités et scientifiques. Il a montré l’importance de mettre en place des inventaires de populations invasives et de faire progresser la connaissance des espèces, afin de développer de nouveaux outils de gestion adaptés aux différentes situations. Suivre les populations natives est également important, comme sur le tronçon franco-suisse de la Lucelle, où des mortalités d’écrevisses à pattes blanches attribuées à la peste de l’écrevisse ont été signalées en 2013. La délégation interrégionale Nord-Est de l’Onema et le service départemental du Haut-Rhin ont participé au suivi de ces mortalités. Les analyses réalisées par l’Université de Poitiers ont permis de caractériser l’écrevisse du Pacifique comme en étant à l’origine. En l’absence de moyens de lutte appropriés, si aucune mesure de sauvegarde n’est mise en œuvre, la population d’écrevisses à pattes blanches pourrait bien disparaître de la Lucelle en 2014.

Contact : sylvain.besson@onema.fr (chef du service départemental du Haut-Rhin)

Mobilisation dans la Creuse autour de la protection de cours d’eau à mulettes

Mulette Margaritifera margaritifera, sentinelle de la qualité des cours d’eau

Espèce menacée et protégée, la mulette Margaritifera margaritifera est une sentinelle de la qualité des cours d’eau des massifs granitiques, puisqu’elle se développe dans des eaux pauvres en nitrates, phosphates et calcium. La moitié des mulettes recensées en France se concentre dans le Limousin.

Depuis 2010, l’identification de mulettes sur le bassin dégradé du Thaurion mobilise le service départemental de la Creuse, qui a mis en place des stations de suivi des populations pour faire un état des lieux de leur présence. Les données recueillies permettent d’alimenter la connaissance locale et de faire classer les cours d’eau. Les zones classées Natura 2000 permettent aux agriculteurs de bénéficier d’un soutien financier dans le cadre des mesures agroenvironnementales, par exemple pour des prairies sans intrants.

Au sein du plan régional d’actions limousin pour les moules perlières, l’Onema coopère avec les partenaires institutionnels (Dreal, CSRPN, PNR de Millevaches en Limousin / Contrat territorial Vienne amont, DDT, collectivités) et associatifs (Limousin nature environnement, Groupe mulette Limousin, CEN Limousin, FDAAPPMA), pour la connaissance des populations, informer et agir pour favoriser l’espèce et protéger son habitat.

Sur la Leyrenne, des réunions locales ont été organisées avec tous les agriculteurs riverains pour les informer et les inciter à aménager et protéger leurs berges. S’appuyant sur des travaux déjà réalisés, ces échanges ont permis de montrer les actions possibles pour concilier agriculture et protection de la qualité de l’eau. Ces travaux ont pour objectif de restaurer les habitats et, en rétablissant la qualité du milieu, de permettre le retour de la truite fario. Cette dernière est l’hôte indispensable au cycle biologique de la mulette.

Contact : sylvain.besson@onema.fr (chef du service départemental du Haut-Rhin)

Juillet 2014
Les Temps Forts 2013