Les recherches et avis techniques du pôle de Toulouse

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Les recherches et avis techniques du pôle de Toulouse

A Toulouse, le pôle écohydraulique Onema /Irstea /INPT développe des méthodes et des solutions techniques pour la restauration de la continuité écologique. L’équipe apporte un appui sur l’ensemble du territoire pour rédiger des avis techniques sur des cas complexes ou nouveaux. En 2013, près de 60 avis ont ainsi été élaborés.

Exemple de restauration de la continuité écologique sur un ouvrage hydraulique de l’autoroute A63

Pour favoriser la libre circulation des poissons dans les cours d’eau, le pôle écohydraulique de Toulouse développe des activités de recherche et développement avec 3 axes de travail. Le premier consiste à produire les éléments de diagnostic de l’impact des ouvrages sur la continuité écologique, en étudiant par exemple la répartition des poissons dévalant entre les différentes voies de passage au niveau des aménagements hydroélectriques (ouvrages évacuateurs / centrale) et les taux de mortalités au passage par les turbines. Le second est de mettre au point des solutions techniques permettant de rétablir les possibilités de circulation des poissons migrateurs – montaison et dévalaison – au niveau des ouvrages, de façon adaptée aux différentes espèces et contextes. Le 3e axe consiste à tester et acquérir des retours d’expériences sur l’efficacité des dispositifs de franchissement pour les poissons.

L’équipe du pôle vient en appui des services de l’État et des délégations interrégionales Le travail de terrain des délégations interrégionales de l’Onema pour rédiger des avis techniques sur des situations soit complexes, soit pour la mise en oeuvre des nouvelles solutions techniques. En 2013, ils ont ainsi réalisé 60 avis techniques concernant essentiellement la conception et le dimensionnement d’ouvrages de franchissement piscicole, ainsi que des études de diagnostic de la continuité écologique. Des avis ont par exemple été émis sur la conception de prises d’eau ichtyocompatibles ou de passes à poissons à bassins ou de type rampes à macrorugosités sur l’Allier, l’Aude, la Charente, les gaves pyrénéens, l’Ill, la Meuse, l’Orne, l’Yonne, ...

Le pôle écohydraulique est en particulier sollicité sur les cas des grands ouvrages hydroélectriques comme sur le Rhin, la Dordogne ou encore la Garonne, où la conception des dispositifs est complexe de par leur taille. Des sollicitations sont également liées aux difficultés techniques et compromis à trouver dans la mise en oeuvre des solutions sur des ouvrages existants pour leur mise en conformité avec les nouvelles réglementations.

Pour rédiger ses avis, le pôle décline de façon opérationnelle les avancées scientifiques et techniques, comme celles obtenues dans le cadre du programme de recherche et développement lancé en 2008 avec les professionnels de l’hydroélectricité pour trouver des solutions à l’impact des ouvrages sur l’anguille.

Contact : dominique.courret@onema.fr

Juillet 2014
Les temps forts 2013