Les jeudis de la restauration : partons sur la Loire et le Val des Choues

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Jeudi 31 juillet 2014

Les jeudis de la restauration : partons sur la Loire et le Val des Choues

Chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir un ou deux exemples de restauration hydromorphologique d’un cours d’eau français, entrepris par un maître d’ouvrage, avec parfois de nombreux partenaires. Ces exemples, anciens ou plus récents, ont été réunis par l’Onema et les agences de l’eau dans un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie.

Restauration des annexes hydrauliques de la Loire et de ses affluents

La Loire et ses affluents ont depuis le XIIe siècle jusqu’à nos jours, subi de nombreuses pressions hydromorphologiques : endiguement, chenalisation, mise en place d’obstacles transversaux, extraction de granulats. Ces pressions ont provoqué un enfoncement généralisé du lit de ces cours d’eau et conduit à la végétalisation accélérée des chenaux secondaires et des annexes hydrauliques. Afin de concilier la sécurité des personnes et la protection de l’environnement, le plan Loire grandeur nature a été mis en place par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, l’établissement public de la Loire et les régions. Dans ce cadre, plus de 80 annexes hydrauliques ont été restaurées afin de restaurer la capacité d’écoulement du lit, d’enrayer le phénomène d’incision du lit et de rétablir la diversité écologique.

Les suivis piscicoles réalisés mettent en évidence une recolonisation des annexes hydrauliques après les travaux de restauration, par des juvéniles du brochet.

Ces actions sont valorisées dans de nombreux supports documentaires et également lors d’évènements, comme les 10 ans de l’inscription de la Loire au patrimoine mondial de l’Unesco en octobre 2012. La restauration des annexes hydrauliques continue, notamment dans le contexte du PLGN III (2007-2013).


L’annexe hydraulique du Gros Ormeau (Indre-et-Loire) avant travaux de reconnexion (Août 1999). Reconnexion de l’annexe hydraulique du Gros Ormeau (Indre-et-Loire) avec la Loire (Septembre 1999). L’annexe hydraulique du Gros Ormeau (Indre-et-Loire), après reconnexion avec la Loire (Octobre 1999). L’annexe hydraulique du Gros Ormeau (Indre-et-Loire), après reconnexion avec la Loire (Août 2000). Photos FDPPMA d’Indre-et-Loire.


Effacement d’un chapelet de cinq étangs sur le ruisseau du Val des Choues (Côte-d’Or)

Afin de restaurer les habitats et la continuité écologique du cours d’eau, l’effacement du chapelet a été réalisé par l’Office National des Forêts dans le cadre du programme Life Nature "Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée". La vidange et l’ouverture des digues ont été réalisées en deux temps courant 2006. Cette action a fait l’objet d’un suivi scientifique dès 2005 sur les peuplements mais aussi sur la morphologie du cours d’eau.

Le bilan écologique cinq ans après les travaux d’effacement est positif : retour d’une sinuosité du lit mineur, diminution des températures moyennes en aval, réinstallation et stabilisation des espèces piscicoles inféodées à ce type de milieu (lamproie, truite...), recolonisation de l’écrevisse à pieds blancs sur 3,5 km en amont de la zone restaurée...

Un panneau d’information et plusieurs réunions ont été mis en place afin de valoriser cette opération.


L’étang le plus en amont est conservé. Il présente un intérêt patrimonial, historique et faunistique. (photo Nicolas Poulet - Onema). Le ruisseau du Val des Choues recreuse son lit dans les vases des étangs - mars 2009 (photo Julien Bouchard - Onema). La digue de l’étang patrimonial conservée. Le nouveau tracé sinueux du cours d’eau - juin 2009 (photos Nicolas Poulet - Onema)


Pour en savoir plus