31 janvier 2014 : Lancement de la journée mondiale des zones humides au Paraclet

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Mardi 21 janvier 2014

31 janvier 2014 : Lancement de la journée mondiale des zones humides au Paraclet

 

Lancement national de la journée mondiale des zones humides au cœur du site Natura 2000 des marais du bassin de la Somme. L’Onema, les Ministères en charge de l’écologie et de l’agriculture ainsi que l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture vous accueillent le 31 janvier au centre de formation de l’Onema dans le domaine du Paraclet. 
  Informations pratiques

Au programme : signature de la charte des Pôles-relais zones humides, visite du site … ainsi qu’une table-ronde sur le thème "Agriculture et zones humides - Comment réhabiliter, restaurer et gérer les milieux humides dans le cadre de la mise en œuvre de la trame verte et bleue ?" 
   Le programme     Le dossier de presse

Zones humides et agriculture

Dans la Somme, sur le domaine du Paraclet, le centre de formation de l’Onema et le lycée agricole tout proche développent une collaboration originale pour la gestion des tourbières environnantes. Le site accueille, le 31 janvier, le lancement de la journée mondiale des zones humides.

"Agriculture et zones humides : cultivons le partenariat" : le thème de la journée mondiale des zones humides organisée le 2 février 2014, trouve une résonance très concrète sur le domaine du Paraclet, au cœur du site Natura 2000 des marais du bassin de la Somme. Le centre de formation de l’Onema, dont les 28 hectares couvrent des tourbières alcalines vulnérables, y mène depuis un an une réflexion commune avec le lycée agricole du Paraclet, qui occupe l’autre berge de la rivière Noye et possède également des parcelles Natura 2000. Objectif : "développer une gestion exemplaire, associant pratiques agricoles et préservation des écosystèmes, sur l’ensemble de la zone", explique Pierre Caessteker, chargé de mission zones humides à l’Onema...    Pour en savoir plus     Le centre de formation du Paraclet

 

La recherche sur les zones humides

 

Quels sont les apports opérationnels de la recherche sur les zones humides depuis 2001 ? Dans quelle mesure répondent-ils aux besoins des gestionnaires ? Retour sur le bilan présenté par le Muséum national d’histoire naturelle, lors de la journée d’échange du 13 décembre dernier.

Depuis la fin du second programme national de recherche sur les zones humides, en 2001, la thématique « zones humides » a été traitée dans au moins 440 projets de recherche soutenus entre autres par plus de 30 programmes : Agence nationale de la recherche, Eaux & Territoires, PNETOX, Liteau, Invabio…
En 2012, à la demande de l’Onema, Guillaume Gayet a réalisé sous la direction de Geneviève Barnaud (Muséum national d’histoire naturelle – Service du patrimoine naturel) un bilan des acquis opérationnels apportés par ces recherches. "La démarche a consisté à analyser les sujets abordés par les scientifiques sur cette période de dix ans et l’intérêt des résultats opérationnels pour la gestion, en les confrontant aux besoins exprimés par les acteurs de terrain", explique Guillaume Gayet, qui a présenté ce travail lors de la journée d’échanges organisée à Paris le 13 décembre dernier...    en savoir plus

 

Police de l’environnement en Languedoc-Roussillon

 

Pour améliorer la préservation des lagunes et zones humides du Languedoc-Roussillon, une coopération entre gestionnaires des sites naturels et police de l’environnement s’est mise en œuvre afin de mieux structurer leurs actions communes.

A l’interface entre les milieux marins et les milieux terrestres, le littoral du Languedoc-Roussillon et son complexe lagunaire représentent un patrimoine naturel remarquable. Ces lagunes et zones humides associées concentrent une forte richesse écologique mais apparaissent comme des espaces fragiles. « Le flux démographique en Languedoc Roussillon étant important, les pressions liées à l’urbanisation, la sur fréquentation ou encore au morcellement par des infrastructures sont fortes. En outre, ces zones humides sont également le réceptacle final des bassins versants, et donc de leurs pollutions », précise Odile Cruz, Responsable du contrôle des usages à la délégation interrégionale Méditerranée de l’Onema.
Malgré le classement de la plupart de ces sites en espace naturel protégé (site Natura 2000), les gestionnaires font ainsi régulièrement le constat d’infractions, peu couvertes par la police de l’eau et la police de l’environnement. Pour mieux cibler les priorités d’intervention sur les espaces lagunaires et mieux coordonner les missions de contrôle, un rapprochement entre gestionnaires et services de police de l’environnement (Onema, ONCFS, gendarmerie, gardes littoraux, DDTM…) s’est opéré...    en savoir plus

 

Estuaire de la Charente

 

L’Onema a conduit une étude sur l’estuaire charentais pour améliorer la libre circulation des jeunes anguilles. Une action nécessaire pour cette espèce ainsi que pour d’autres afin qu’elles accèdent aux zones humides et cours d’eau, favorables à leurs croissances.

L’accès de l’anguille aux eaux continentales et aux zones humides littorales est important pour la restauration de l’espèce. Or, lors de la montaison hivernale, les civelles sont bloquées par les premiers ouvrages estuariens qui empêchent l’eau de mer de trop pénétrer dans les territoires amont gérés en eau douce (marais, canaux). Dans le cadre du « plan national de gestion Anguille », un volet du programme de R&D visait à restaurer la libre circulation sur ces premiers ouvrages. Entre 2009 et 2013, une expérimentation a été menée sur l’estuaire de la Charente et a associé différents partenaires : Onema, Irstea, Unima1, Conseil général, EPTB Charente et Fédérations de Pêche...    en savoir plus

 

En bref...

Une gestion écosystémique des Marais littoraux du Blayais    Un dictionnaire de données sur les milieux humides     Zones humides littorales et continuité écologique : un colloque à Nantes     Vers une méthode d’évaluation rapide des fonctions des zones humides