Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Ventron

Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Ventron

Chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir un ou deux exemples de restauration de la continuité écologique d’un cours d’eau français, entrepris par un maître d’ouvrage, avec parfois de nombreux partenaires. Ces exemples, anciens ou plus récents, ont été réunis par l’Onema et les agences de l’eau dans un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie.

 

Effacement du barrage de l’ancien moulin Maurice sur le Ventron (Vosge)

Dans le département des Vosges, le Ventron, cours d’eau de montagne de 11 kilomètres de long, abrite la truite fario. Sur la commune de Cornimont, il est traversé par un seuil de 2 m de hau­teur, sans usage depuis les années cinquante, qui bloque totalement la remontée des poissons sur le bassin versant. Face aux coûts élevés de mise aux normes de l’ouvrage, la commune a choisi la solution de l’effacer.
 
 
L’arasement du seuil a rétabli la continuité écologique sur environ 2 km, permettant ainsi aux truites de recoloniser les frayères sur le Ventron et sur un affluent à fort potentiel. Déchargée des obligations d’entretien et en conformité avec la règlementation, la commune est satisfaite de l’opération, ainsi que l’association de pêche locale qui y voit le retour à un "vrai " cours d’eau de montagne.
 
En savoir plus sur l’effacement du barrage de l’ancien moulin Maurice sur le Ventron
 
  En savoir plus sur l’effacement total ou partiel d’obstacles transversaux  
  Retrouver le recueil d’expériences sur l’hydromorphologie, avec une sélection possible par bassin et/ou type d’opération.
  Consulter la totalité des jeudis de la restauration déjà parue.