Lettre #20 Disparition de l’écrevisse à pattes blanches sur la Lucelle

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Lettre #20 Disparition de l’écrevisse à pattes blanches sur la Lucelle

Ecrevisse pattes blanches
© Arnaud Richard - Onema

Petit cours d’eau transfrontalier situé entre la France et la Suisse, la Lucelle est un cours d’eau en bon état qui constitue un patrimoine remarquable. Il abritait jusqu’en 2013 une population d’Écrevisses à pattes blanches - espèce inscrite sur la liste rouge des espèces menacées - considérée comme l’une des plus importantes populations du Nord-est de la France et de Suisse. Des mortalités attribuées à la peste de l’écrevisse ont été signalées en 2013. La délégation interrégionale Nord Est de l’Onema et le service départemental du Haut Rhin ont participé au suivi de ces mortalités. Les analyses réalisées par l’université de Poitiers ont permis de caractériser l’écrevisse du Pacifique comme en étant à l’origine. Une population d’écrevisses étant encore indemne sur une petite portion de la rivière, une tentative de sauvetage a alors été réalisée par les agents de l’Onema. Sous couvert d’un arrêté préfectoral, ils ont capturé 570 écrevisses indemnes et les ont relâchées dans un cours d’eau voisin vierge d’écrevisses, la Lutter. Les résultats de cette opération ne seront disponibles que dans un an. Depuis, la population d’écrevisses à pattes blanches a entièrement disparu du cours français de la Lucelle.

Contact : patrick.bohn@onema.fr

 

Brève issue de La Lettre #20- Automne 2014