Témoignage de partenaire

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Témoignage de partenaire

 Bernard Rousseau \ FNE

La police de l’eau est une activité essentielle pour parvenir à l’atteinte des objectifs de la directive-cadre européenne sur l’eau. Elle est complémentaire à des actions de restauration et de préservation de la ressource en eau et des milieux aquatiques. Il faut une police de l’eau présente sur le terrain et efficace. Il ne suffit pas de verbaliser les contrevenants au code de l’environnement, l’ensemble de la chaîne judiciaire doit suivre et les procédures aboutir. Ce qui bien souvent n’est pas le cas. Par exemple, sur la Loire et ses affluents, des efforts importants ont été réalisés pour favoriser la migration du saumon. À grands frais, des passes à poissons ont été construites, pour certaines, sans suivi de leur fonctionnement par les gestionnaires alors qu’elles étaient obstruées. Malgré les alertes et les injonctions de l’Onema, rien ne change. Ensuite, il est important d’informer les acteurs de l’eau sur les risques d’un délit environnemental et de sensibiliser aux enjeux de l’eau jusqu’au procureur de la République. La police de l’eau doit être réhabilitée dans ses fonctions et ne doit pas être le parent pauvre de la politique de l’eau.

Bernard Rousseau est responsable des politiques de l’eau à France Nature Environnement.