Restauration des cours d'eau - Suivre et évaluer

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Restauration des cours d'eau - Suivre et évaluer

  Accueil Restauration des cours d’eau

1 - Diagnostiquer    2 - Sensibiliser    3 - Agir et préserver    4 - Suivre et évaluer


 4  Suivre et évaluer les actions et les programmes

Le suivi et l’évaluation d’une opération de restauration ou d’une mesure corrective, peuvent avoir différents objectifs tels que l’appréciation des réponses écologiques qui en résultent ou encore la perception du projet par les riverains et les élus. Une évaluation - par analyse et interprétation des données collectées lors du suivi - peut permettre à terme de constituer des retours d’expérience mais également mettre en évidence des bénéfices tels que l’amélioration de la qualité de l’eau et du paysage ou encore la réduction des risques d’inondation, susceptibles d’intéresser les acteurs locaux. La communication de ces bénéfices pourra contribuer à la sensibilisation des différents acteurs et au portage de nouveaux projets.
Le suivi peut aussi porter sur un ensemble d’actions. Il permet alors d’évaluer l’avancée d’un programme d’interventions grâce, par exemple, à un tableau de bord.

 
Evaluation de l’action mise en œuvre

Non obligatoire, un suivi écologique structuré est essentiel pour caractériser l’évolution du milieu après une intervention : efficacité de l’action menée, objectifs fixés atteints, besoin d’ajustements ou d’actions complémentaires. Ce suivi comprend la réalisation de mesures identiques avant et après travaux – dont le choix sera fonction des objectifs à atteindre - et doit considérer les délais de réponse des éléments étudiés. Il peut être pris en charge par le maître d’ouvrage de l’opération réalisée ou par ses partenaires techniques.
Outre une estimation de l’efficacité écologique de l’opération, l’analyse et l’interprétation des données de suivi présente des intérêts multiples pour tous les acteurs concernés ou intéressés en permettant de :

  • conforter ou revoir la politique de financement des opérations ;
  • participer à l’avancement des connaissances sur l’interaction hydromorphologie – écologie ;
  • améliorer la mise en œuvre des opérations.

Il peut être également intéressant d’évaluer les retombées socio-économiques des activités impactées par le projet.
Enfin, l’évaluation de l’action mise en oeuvre permet de participer à la construction de retours d’expériences sur lesquels les acteurs de la gestion des milieux aquatiques et maitres d’ouvrage pourront s’appuyer pour porter de nouveaux projets.

  en savoir +

 
Evaluation d’un programme d’actions

Le suivi et l’évaluation d’un programme d’actions, à l’échelle du bassin versant ou du sous-bassin, permettent de déterminer son état d’avancement et l’effet global, sur les milieux aquatiques, de l’ensemble des mesures mises en œuvre. Ce suivi peut être organisé grâce à un tableau de bord.
Cet outil de gestion permet de dresser un bilan de la mise en œuvre du programme, en regard des objectifs initialement fixés, en se basant sur des indicateurs - état, réponse - tels que le linéaire de berges restauré ou entretenu, le nombre d’ouvrages rendus franchissables à la montaison et/ou à la dévalaison ou encore le nombre de sous bassins versants ayant fait l’objet d’un programme engagé de restauration hydromorphologique. C’est un outil d’aide à la décision qui vise à orienter les futures politiques ou actions.

  en savoir +