Lettre #18 Editorial

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.

Lettre #18 Editorial

Les zones humides sont à la croisée de nombreuses politiques publiques, telles que la stratégie nationale pour la biodiversité, la trame verte et bleue, la politique agricole commune, le plan national d’action pour la restauration de la continuité écologique, ou encore le règlement européen anguille … Aujourd’hui, la volonté d’enrayer leur déclin dans notre pays vient d’être réaffirmée par l’État français. La réalisation d’un troisième plan national en faveur des milieux humides figure en effet parmi les chantiers prioritaires de la feuille de route pour la transition écologique qui découle de la dernière conférence environnementale.

Il était naturel, à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, le 2 février, de mettre en lumière, dans cette lettre, les actions de notre établissement pour la préservation de ces milieux. Chaque jour, nos agents contribuent à la mise en oeuvre de ces politiques en partageant avec les acteurs des territoires leurs connaissances de ces milieux et en participant aux actions de contrôle avec les autres services de police de l’environnement.

Les derniers schémas directeurs d’aménagement et de gestion des eaux ont fait émerger des besoins de recherche en appui par exemple, à la mise en oeuvre de la séquence « éviter, réduire, compenser » ou encore des besoins de connaissances à mutualiser pour les mettre à disposition du plus grand nombre. Notre établissement, avec ses partenaires, essaie d’apporter des réponses.

Ainsi, depuis quatre ans, nous animons le portail national des zones humides et coordonnons les Pôles-relais zones humides pour que chacun, expert, technicien de collectivité, agriculteur, sylviculteur, entreprise, bureau d’étude, particulier, puisse s’informer, identifier une zone humide ou un milieu humide, comprendre le fonctionnement et les services rendus par ces milieux, découvrir les espèces qu’ils accueillent et agir pour leur préservation et leur restauration.

Souhaitons que la synergie des initiatives des uns et des autres, aux différentes échelles de l’action et de la réflexion, continue à contribuer à cette ambition pour les zones humides dont l’intérêt pour la gestion équilibrée de nos territoires n’est plus à démontrer.

Philippe Dupont,
Directeur de l’action scientifique et technique de l’Onema

 

Editorial issu de La Lettre #18 - hiver 2013-2014