Les jeudis de la restauration : partons sur l’Aa et le Mardereau

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Lundi 30 décembre 2013

Les jeudis de la restauration : partons sur l’Aa et le Mardereau

 

Chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir un ou deux exemples de restauration hydromorphologique d’un cours d’eau français, entrepris par un maître d’ouvrage, avec parfois de nombreux partenaires. Ces exemples, anciens ou plus récents, ont été réunis par l’Onema et les agences de l’eau dans un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie.

 

 Démantèlement de neuf ouvrages sur le cours de l’Aa

 

Dans le Pas-de-Calais, l’Aa s’étend sur 89 kms de long. Son décloisonnement– de nombreux ouvrages n’ayant plus d’usage sont présents sur son cours – représente un enjeu important pour le rétablissement de la libre circulation des espèces piscicoles : anguille, truite de mer, truite fario, lamproie fluviatile.



Passe à poissons réalisée au niveau du Moulin Snick, et ouvrage du moulin de Westhove avant démantèlement (Mars 2005). (Photos François-Xavier Bracq - Smage Aa).

Le syndicat mixte pour l’aménagement et la gestion des eaux de l’Aa (Smage Aa) a entrepris de démanteler 8 ouvrages, sans usage, déjà ouverts. Cela dans un triple objectif : pérenniser la continuité écologique sur le secteur, réduire les débordements locaux, notamment due à l’accumulation de corps flottants, résoudre les problèmes d’entretien et de risque sécuritaire dus à la vétusté de ces ouvrages.

Depuis cette opération, deux crues de plein bord sont survenues. Les secteurs d’habitations auparavant touchés avec des débits inférieurs n’ont pas été inondés. À l’avenir, le syndicat prévoit de poursuivre des actions d’effacement d’ouvrages, de hauteur de chute, variant de 0,8 à 3m.

 En savoir plus sur le Démantèlement de neuf ouvrages sur le cours de l’Aa

 En savoir plus sur l’ Effacement total ou partiel d’obstacles transversaux


 

 Reméandrage du Mardereau à Sorigny (Indre-et-Loire)

 


 
Le Mardereau avant restauration (janvier 2009), puis en août 2009, quatre mois après les travaux de restauration. La végétation rivulaire a recolonisé les berges. (Photos David Laurendeau - SAVI)
Le reméandrage du Mardereau, accompagné par des actions de recharges granulaires et de plantation, a été réalisé par le syndicat intercommunal d’aménagement de la vallée de l’Indre, en vue d’améliorer la qualité de l’eau et des habitats du ruisseau. Les suivis prévus en 2013 permettront de mesurer le gain écologique apporté par cette opération. Les acteurs locaux impliqués dans la conception et la réalisation des travaux sont très satisfaits par cette opération, ainsi que les riverains et élus locaux. Par la suite, le syndicat a poursuivi les travaux de reméandrage sur un autre secteur du Mardereau.

 

En savoir plus sur le Reméandrage du Mardereau à Sorigny .

 En savoir plus sur le reméandrage.
 

 Retrouver le recueil d’expériences sur l’hydromorphologie, avec une sélection possible par bassin et/ou type d’opération.

 Consulter la totalité des jeudis de la restauration déjà parue.