Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Steinbaechlein

Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Steinbaechlein

Chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir un ou deux exemples de restauration de la continuité écologique d’un cours d’eau français, entrepris par un maître d’ouvrage, avec parfois de nombreux partenaires. Ces exemples, anciens ou plus récents, ont été réunis par l’Onema et les agences de l’eau dans un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie.

 

Retour du Steinbaechlein dans son talweg d’origine

Le Steinbaechlein est un petit cours d’eau de 14,5 kilomètres de long situé dans le Haut-Rhin. Au XIXe siècle, pour les besoins hydrauliques d’une usine chimique, un méandre du Steinbaechlein a été coupé sur environ 400 mètres et le cours d’eau a été dévié et canalisé pour traverser l’usine.
 

Le Steinbaechlein en octobre 2007, deux ans après restauration.

Le Steinbaechlein à l’été 2008, trois ans après sa restauration.
 
Suite au démantèlement de l’usine, un projet de réaménagement de la zone a vu le jour. Pour augmenter le terrain constructible et éloigner le cours d’eau d’un sol pollué, le promoteur immobilier a souhaité une remise du méandre du Steinbaechlein dans son lit d’origine. Cette action accompagnée de plantation, a permis au milieu de retrouver des écoulements diversifiés, une amélioration du peuplement piscicole et en même temps de préserver la zone humide adjacente.
 
En savoir plus sur le retour du Steinbaechlein dans son talweg d’origine
 
En savoir plus sur le retour d’un cours d’eau dans son talweg d’origine    
  Retrouver le recueil d’expériences sur l’hydromorphologie, avec une sélection possible par bassin et/ou type d’opération.
  Consulter la totalité des jeudis de la restauration déjà parue.