Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Merlue

Les jeudis de la restauration des cours d’eau : Partons sur le Merlue

 

Chaque jeudi, nous vous proposons de découvrir un ou deux exemples de restauration de la continuité écologique d’un cours d’eau français, entrepris par un maître d’ouvrage, avec parfois de nombreux partenaires. Ces exemples, anciens ou plus récents, ont été réunis par l’Onema et les agences de l’eau dans un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie.

La restauration du Merlue et de son marais (Jura)

Dans le Jura, il y a plus d’un siècle, le Merlue a été rectifié et déplacé en bordure de son marais, dans le but d’assainir les terres et de faire croître une plantation de résineux. Résultat : la connexion estivale avec la nappe d’accompagnement est affectée, à l’origine d’assecs fréquents et du réchauffement d’une partie de la rivière.

 

La remise du Merlue dans son ancien lit a été réalisée par l’Association pour le développement et l’animation de la Petite Montagne en vue de restaurer les habitats du site Natura 2000, notamment de l’écrevisse à pieds blancs. Cette opération a été réalisée dans le cadre du programme Life Nature "Ruisseaux de têtes de bassins et faune patrimoniale associée". Elle a permis de retrouver le tracé originel du cours d’eau et de restaurer une zone d’expansion des crues. Associée au rehaussement de la ligne d’eau du ruisseau, dix hectares de zones humides ont également été restaurés.
Bien que les habitats du cours d’eau soient à nouveau diversifiés et fonctionnels, il est encore trop tôt pour pouvoir évaluer les gains biologiques de l’opération. Par ailleurs, l’opération est bien acceptée depuis que le site se végétalise.

En savoir plus sur la restauration du Merlue

 

 
  En savoir plus sur le retour du cours d’eau dans son talweg d’origine
Retrouver le recueil d’expériences sur l’hydromorphologie, avec une sélection possible par bassin et/ou type d’opération.
Consulter la totalité des jeudis de la restauration déjà parue.