Lancement du plan de lutte contre les micropolluants 2016-2021

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Mardi 13 septembre 2016

Lancement du plan de lutte contre les micropolluants 2016-2021

Un plan pour préserver la qualité des eaux et de la biodiversité...

Le plan de lutte contre les micropolluants (2016-2021) a été lancé par Ségolène Royal le 8 septembre 2016 lors de la 1ère conférence internationale sur les risques liés aux résidus de médicaments dans l’environnement.

Le plan national de lutte contre les micropolluants,  a été élaboré par le ministère en charge de l'écologie en collaboration avec le ministère de la santé, l’Onema, les agences de l’eau et les organismes de recherche et l'ensemble des parties prenantes pour la période 2016-2021. Il vise trois objectifs principaux :
  • réduire dès maintenant les émissions de micropolluants présents dans les eaux et les milieux aquatiques, dont le risque est connu ;
  • consolider les connaissances pour adapter la lutte contre la pollution des eaux et préserver la biodiversité ;
  • préparer les actions de demain en travaillant notamment sur les risques de non atteinte du bon état des milieux et sur la faisabilité technique, économique et sociologique des changements de pratiques.


      L’Onema a été étroitement associé à la rédaction des actions constituant ce plan ; en particulier à celles concernant la surveillance de la qualité des milieux (substances réglementées et surveillance prospective), l’évaluation des risques (connaissance des pressions et impacts polluants sur les écosystèmes et les ressources) et la maîtrise des micropolluants (notamment solutions innovantes de réduction à la source). 

C’est ainsi, par exemple, que les résultats des 13 projets visant à lutter contre les micropolluants urbains  retenus lors de l’appel à projets "Innovation et changements de pratiques : micropolluants des eaux urbaines" lancé par l’ONEMA et les Agences de l’Eau en 2013 viendront significativement alimenter les objectifs 1 et 2 de ce plan. L’Onema/AFB assurera par ailleurs le rôle de pilote technique de l’objectif 2 du plan, consacré à la consolidation des connaissances.

 


 
Pour en savoir plus