ATTENTIVE : des filières innovantes pour traiter les eaux usées en Outre-Mer

Bienvenue sur le portail technique "eau et milieux aquatiques" de l'Agence française pour la biodiversité.
Lundi 10 novembre 2014

ATTENTIVE : des filières innovantes pour traiter les eaux usées en Outre-Mer

Les départements d’Outre-Mer sont porteurs d’enjeux particulièrement sensibles autour de l’assainissement : 

  • ils renferment 80% de la biodiversité nationale sur 14% du territoire ; les enjeux écologiques et économiques sont nombreux. ​
  • ils sont confrontés à de fortes contraintes pouvant freiner le développement de l’assainissement au niveau local : éloignement (accès aux matériaux), forte croissance démographique (pression foncière), situation économique fragile et climatiques (développement d’H2S dans les réseaux, temps de pluie). Ce constat amène à préconiser le développement de filières de traitement robustes, capables de s’adapter aux variations de charges hydrauliques comme organiques, utilisant des matériaux disponibles localement, économes, simples de gestion et performantes.
Photo B Le Guennec – Onema
 

Un projet ancré dans les réalités locales

Le projet ATTENTIVE (Assainissement des eaux usées adaptées au contexte Tropical par Traitement ExTensifs uTilIsant des VEgetaux) se focalise sur la zone des Antilles (Martinique et Guadeloupe). L’objectif est non seulement de répondre aux objectifs ERU et DCE en développant des stations écologiques innovantes et adaptées au climat et au contexte économique et social, mais aussi de mette en œuvre les conditions de généralisation de ces filières de manière autonome. Ce projet utilise les recherches menées par l’équipe Epure d’Irstea à Lyon qui travaille depuis de nombreuses années sur les petites collectivités et milieu rural et le développement des filières de traitement extensives. Irstea est à l’origine du système français de filtres plantés de roseaux.
Le projet ATTENTIVE a été structuré autour de 3 axes :
 
1. Un axe technique : validation de filières compactes, utilisant des plantes locales et non invasives, des matériaux locaux, permettant de traiter à la fois les eaux et les boues suivant différents niveaux de rejet (traitement du carbone, nitrification, dénitrification). L’intérêt du développement de ces filières est également lié à leurs résistances aux variations de charge hydrauliques (temps de pluie) et organiques ainsi qu’à leur forte robustesse et résilience aux défauts d’exploitation. 

2. Un axe « transfert opérationnel », qui comprend toutes les étapes indispensables à la maitrise et au bon développement des filières écologiques : l’expertise et l’appui technique vers les offices de l’eau, l’aspect "construction et gestion vers le domaine privé "(COTRAM) et la maitrise d’ouvrage. 

3. Un axe pédagogie : mise en place d’actions de diffusion à différentes échelles, les partenaires mais aussi les acteurs publics et privés de l’assainissement des différents DOM avec un reporting annuel des résultats du projet à tous les acteurs locaux (DEAL, Bureau d’études, maitres d’ouvrages, universités …) et enfin le grand public via la réalisation d’un film, la mise en place de visites pédagogiques sur les sites de démonstration aussi bien pour les écoles que les élus. Des journées techniques de restitution organisées dans chacune des îles ont été prévues également.  
 
Photo B Le Guennec - Onema
 
 

Des stations innovantes, écologiques, pilotes pour la zone tropicale

Le projet ATTENTIVE a permis la réalisation de deux filtres plantés à écoulement vertical à fond saturés variable. L’avantage est de pouvoir mettre en place des conditions aérobie/anoxiques suivant les niveaux de traitement attendus sur l’azote tout en évitant les odeurs et les risques de développement de larves de moustiques. Ce sont les premières stations de ce type. Le dimensionnement nominal à 0,8 m²/EH est testé pour la première fois en taille réelle. Ces stations permettent de traiter les eaux et les boues, d’accepter les temps de pluie pour une gestion aisée et adaptée au contexte social des DOM. Les associations de procédés ne sont pas les mêmes pour les deux stations, permettant de valider différentes filières suivant les objectifs visés. Dimensionnées pour 1000 EH (Mansarde Rancée) et 1500 EH (Taupinière), ces stations sont une vitrine de l’assainissement extensifs mettant en œuvre les principes de l’ingénierie écologique, ainsi qu’une vitrine expérimentales de la recherche in situ car elles sont entièrement équipées pour un suivi scientifique poussé. Le financement des stations repose essentiellement sur des subventions : l’ODE Martinique et l’Onema ont ainsi financé la moitié des travaux, l’Europe a également participée à travers le FEDER. La part d’autofinancement s’établi entre 20 et 30% en fonction du projet. Les coûts sont bien supérieurs à ce que l’on peut observer en métropole (500 à 600 €/EH pour des stations de plus de 1000EH). Cela s’explique à la fois par le « suréquipement » des stations liée au suivi scientifique prévus, ainsi que par les besoins spécifiques des filtres (gravier avec granulométrie spécifique, import de bâches…) qui se rationaliseront avec l’essor de la filière.
 
Sur le site d’Irstea des informations sur l’utilisation de filtres plantés de végétaux
 

 
Références bibliographiques :
Arias L. (2013) Traitement des eaux résiduaires de temps sec et de temps de pluie en réseau unitaire par filtres plantés de roseaux. Thèse de doctorat Insa de Lyon – Irstea. 
Boutin C., Prost-Boucle S., Boucher M. (2010) Étude des filtres plantés de roseaux dimensionnés pour des campings. 69p. site http://epnac.irstea.fr 
Esser D., Riegel C., Bourra S., Liénard A. (2010) The use of constructed wetlands for the treatment of effluents from housing scheme and villages in an island in the tropics : New results from Mayotte. 12th IWA conference on constructed wetlands for water pollution control, Venice, Italy. 
MACHADO, A.P., URBANO, L., BRITO, A.G., JANKNECHT, P., SALAS, J.J., 
NOGUEIRA, R., 2007, Life cycle assessment of wastewater treatment options for small and decentralized communities, Water Science and Technology, 56 (3), p. 15-22 
Molle P., (2012) Les filtres plantés de roseaux : évolution de la recherche et tendances actuelles. Sciences eaux & territoires, pp 24- 30 
Molle P., Eme C.,, Lombard-Latune R., Mangeot L., Riegel C., Lacombe _ G., Le Guennec B., Lacour C. (2014) Adaptation de la filière filtres plantés pour l’assainissement des petites et moyennes collectivités des Départements d’Outre Mer. 94ème congrès de l’Astee 3-6 Juin Orléans. 
Richez, N., (2011) Comment développer un assainissement durable dans les DOM : Etat des lieux de l’assainissement des départements d’outre Mer et proposition d’action pour le développer. Ecole des Ponts – Paris Tech – Onema

 
 
Contact(s) référent(s): 


Bernard Le Guennec - Direction du Contrôle des Usages et de l’Action Territoriale