Aide à l'action

Aide à l'action

Restauration de la continuité des cours d’eau : un outil pour accompagner les actions 

Ces pages web ont pour vocation d’aider les acteurs de la gestion des milieux aquatiques à mener des projets de préservation ou de restauration en facilitant l’accès aux informations opérationnelles.
Accédez aux pages 


Les poissons migrateurs ou amphihalins et la restauration des cours d’eau 

Les populations de poissons grands migrateurs subissent un déclin continu depuis plusieurs décennies. Certaines d’entre elles figurent aujourd’hui sur la liste rouge mondiale des espèces menacées. La présence d’obstacles à la migration, l’altération de la qualité de l’eau et de leurs habitats ainsi que la surpêche en sont les principales causes.
Ces pages web proposent une informations sur les actions de restauration des cours d'eau réalisées en faveur des migrateurs
Accédez aux pages 


Contaminants et pollutions aquatiques

Pour répondre aux défis de la pollution chimique et mettre en œuvre les dispositifs réglementaires de la politique publique, l’appui de la R&D est essentiel pour apporter les connaissances et les outils nécessaires afin de surveiller les polluants dans les milieux aquatiques , évaluer les risques et gérer les pollutions.ces pages web mettent à disposition une sélection des productions de l'Onema.

Accédez aux pages 


" Les Guides et Protocoles" : "Des guides de partage d’outils de méthodes de travail pour la connaissance, la police de l’eau et l’appui aux politiques publiques.

 

>> Consulter les documents de la collection 


 


Les fiches "Informations techniques" proposent au lecteur des éléments de compréhension simples, accompagnés de nombreuses illustrations pédagogiques sur les grands sujets de la gestion de l’eau.

 

>> Consulter les documents de la collection 
 


Améliorer l’état écologique des cours d’eau : 18 questions, 18 réponses

Le secrétariat technique de bassin Loire-Bretagne composé de l’agence de l’eau, de l’Onema et de la Dreal de bassin vient de faire paraitre un argumentaire sur la continuité écologique. Ce document donne aux élus, ingénieurs et techniciens les éléments nécessaires pour expliquer la nécessité d’atteindre le bon état écologique de nos rivières.

Consulter l’argumentaire complet
Consulter le résumé

 

La collection "Sensibilisation aux politiques publiques" 

Cette collection vise à mieux faire comprendre les politiques publiques menées dans le domaine de la gestion et la protection des milieux aquatiques. Les exemples qui y sont présentés offrent un aperçu des effets positifs de ces politiques publiques sur les écosystèmes aquatiques en France.

Législation européenne et nationale autour de la directive cadre européenne sur l’eau

Le droit de l’eau a pour principale fonction de faciliter la gestion et l’administration d’une ressource vitale, soumise à des usages multiples et sources de conflits potentiels. Reflet de l’évolution de nos sociétés, il est un droit à la fois régulateur et protecteur. La connaissance et la maitrise du droit de l’eau constituent donc un enjeu majeur pour l’ensemble des acteurs en charge de la mise en œuvre des politiques de l’eau. Reposant sur une approche globale et convergente, il l’est aussi pour tous ceux qui œuvrent dans les domaines d’action qu’il impacte nécessairement.
Malgré tout le droit de l’eau est un droit complexe dont l’appréhension reste difficile tant pour les professionnels que pour les non-professionnels de l’eau ; ce qui nuit à son effectivité.
C’est pourquoi, l’Onema a souhaité mettre à disposition des acteurs concernés et intéressés, un document, qui construit dans une optique opérationnelle et pédagogique, permette une lecture claire et accessible des objectifs, moyens et enjeux des principaux textes européens et nationaux qui participeront à l’atteinte du bon état des eaux.
Consulter le pdf

La révision des classements de protection des cours d’eau

Ce nouveau numéro de la collection explique pourquoi réviser les classements des cours d’eau et détaille les points clefs des classements révisés. Aujourd’hui, près de 60 000 ouvrages - barrages, écluses, seuils, moulins - recensés sur les cours d’eau français induisent une fragmentation des écosystèmes aquatiques. Cette fragmentation, qui contribue à l’érosion de la biodiversité notamment des poissons migrateurs, est identifiée dans bon nombre de cas comme un facteur de risque de non atteinte du bon état imposé par la directive cadre européenne sur l’eau (DCE). Afin d’atteindre ces objectifs de bon état écologique, la loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006 (LEMA) réaffirme la nécessité de restaurer les continuités écologiques en prévoyant la révision des classements.
Consulter le pdf


Pourquoi rétablir la continuité écologique ?

Le premier numéro de la collection porte sur la nécessité de restaurer la continuité écologique des cours d’eau. En France, plus de 60 000 ouvrages ont été recensés sur les cours d’eau et sont potentiellement des obstacles à la continuité écologique. La directive cadre européenne (DCE), la loi sur l’eau de décembre 2006, le plan national de gestion pour l’anguille et aujourd’hui la loi Grenelle 1 du 3 août 2009 avec son objectif de mise en place d’une « trame verte et bleue », convergent vers la nécessité d’assurer la continuité biologique entre les grands ensembles naturels (trame verte) et dans les milieux aquatiques (trame bleue).
Consulter le pdf


Sauvegarde de l’anguille, le plan de gestion français en réponse au règlement européen

Ce nouveau document présente les différentes mesures du plan national de gestion de l’anguille approuvé par la Commission européenne le 15 février 2010, et mises en œuvre depuis le 1er juillet 2009. Ces mesures concernent la pêche, la lutte contre le braconnage, les ouvrages, le repeuplement des rivières et l’amélioration de la qualité des eaux et devraient permettre à terme de restaurer les effectifs de cette espèce.

Consulter le pdf
Consulter la version courte