Accueil >> Actualités >> Vient de paraître : Estimer les débits des rivières lorsqu’il n’existe pas de station hydrométrique

2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Archives

CONNAÎTRE LES DÉBITS DES RIVIÈRES : QUELLES MÉTHODES D’EXTRAPOLATION LORSQU’IL N’EXISTE PAS DE STATION DE MESURES PERMANENTES ?

- 18 décembre 2015 -

 


Au sommaire de ce document :

1- Comment mesure-t-on les débits des rivières en France ?
2- Comment estimer les débits des cours d’eau dépourvus de station de mesure ?
3- Quel est l’impact de la disparition de stations de mesure sur la qualité de la régionalisation ?
4- Comment utiliser des données hydrométriques limitées en quantité ?

  Contacts :
vazken.andreassian@irstea.fr
benedicte.augeard@onema.fr

 

      La collection "Comprendre pour agir" propose des ouvrages issus de travaux de recherche et d’expertise à destination des enseignants, formateurs, scientifiques, ingénieurs et des gestionnaires de l’eau et des milieux aquatiques.

Retrouvez l’ensemble des "comprendre pour agir"

Un nouveau "Comprendre pour agir" vient de paraître

 

La connaissance de la variabilité des débits des rivières est essentielle dans nombre d’activités liées à la gestion de l’eau : évaluation de la quantité de ressource en eau disponible, dimensionnement d’ouvrages hydrotechniques comme les digues, les barrages ou les passes à poissons, prévision des événements hydrologiques extrêmes (crue et étiage) ou encore calcul de débits minimums biologiques. Or, les mesures effectuées au niveau des stations hydrologiques ne permettent pas de couvrir l’ensemble du linéaire de cours d’eau...

Ce document fait le point sur les méthodes d’extrapolation utilisées par les hydrologues pour estimer le débit d’une rivière lorsqu’il n’y a pas de station hydrométrique.

 
Marchés publics Ressources Mentions légales Contact Plan du site Recherche