Restauration des cours d’eau

Restauration des cours d’eau

Fruit d’un partenariat avec les agences de l’eau et le ministère en charge du développement durable, l’Onema publie un recueil d’expériences sur l’hydromorphologie pour aider à l’incitation et à la mise en place de nouvelles opérations de restauration physique des cours d’eau.

Réduire le risque d’inondation, faciliter le transport sédimentaire, améliorer la qualité de l’eau, restaurer la continuité pour les espèces aquatiques, rétablir les connexions hydrauliques et les habitats, améliorer la qualité paysagère, aménager des espaces de détente… sont autant d’objectifs visés par la restauration physique des cours d’eau. De nombreuses opérations visant à rétablir les processus hydromophologiques des cours d’eau sont menées partout en France. L’atteinte du bon état écologique exigeant la multiplication de ces opérations de restauration, l’Onema, les agences de l’eau et le ministère en charge du développement durable, ont lancé un travail de capitalisation de ces expériences pour inciter de nouveaux maitres d’ouvrage à entreprendre ce type d’actions et les accompagner dans leurs démarches.

Plus de 60 retours d’expériences de restauration
A l’issue de ce travail, l’Onema publie aujourd’hui un recueil qui regroupe une sélection fine et ciblée sur l’ensemble du territoire français de plus de 60 exemples d’opérations de restauration et de préservation réalisées ces vingt dernières années. Un tiers des exemples retenus présente des actions d’effacement partiel ou total d’ouvrages. Les autres exemples concernent la suppression ou la dérivation d’étangs sur un cours d’eau, la reconstitution du matelas alluvial, le reméandrage…

Ce travail de capitalisation inter-bassin permet de partager avec l’ensemble des acteurs des expériences qui sont parfois novatrices à l’échelle du territoire national - la définition concertée d’un espace de mobilité, par exemple - ou encore rares, voire inexistantes, pour certains bassins. Ainsi, bien que rares, les opérations de retour d’un cours d’eau dans son talweg d’origine ou de remise à ciel ouvert de cours d’eau ne sont pas isolées si l’on regarde sur l’ensemble du territoire.

Afin de mieux comprendre les démarches entreprises par les maitres d’ouvrages et les acteurs concernés, le recueil offre de nombreux éléments de réponses sur le contexte dans lequel les travaux ont été entrepris, le bilan des actions menées, les perspectives et les outils de valorisation utilisés. Le document apporte également, sous formes de fiches, des arguments, des recommandations et des illustrations sur de nombreux aspects de restauration physique des cours d’eau.

Le recueil est disponible sous format PDF sur ce site
Ou sur le site zones humides avec un moteur de recherche par bassin et par type d’opérations

Contact : josee.peress@onema.fr

Article issu de La Lettre #8 - septembre 2010