Accueil >> THEMATIQUE 4 : GESTION DE LA POLLUTION DRAINEE PAR TEMPS DE PLUIE



THEMATIQUE 4 : GESTION DE LA POLLUTION DRAINEE PAR TEMPS DE PLUIE

Contexte

Lorsqu’il pleut, les eaux de pluie ruisselant sur la ville ou sur les routes se chargent de micropolluants issus des activités routières, des toitures, des peintures utilisées en extérieur, ... Ces eaux pluviales peuvent être rejetées directement dans le milieu ou être dirigées vers le réseau d’assainissement ; celui-ci n’est pas toujours dimensionné pour accueillir des volumes d’eau plus importants que les seuls volume issus des eaux usées domestiques. Les 3 projets retenus travailleront en réseau pour éprouver des solutions innovantes à cette problématique des eaux de pluie.

 1. LE PROJET MATRIOCHKAS :   Nouvelles méthodes d’évaluation des performances de différentes techniques pour mieux traiter les eaux de pluie (Nantes métroplole)

Ce projet porté par l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux,) va tester de nouvelles méthodes d’évaluation des performances de techniques génériques de gestion en amont des eaux pluviales à différentes échelles. Il déterminera ensuite des voies d’amélioration dans la conception des ouvrages de stockage et de filtration.

 

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : le laboratoire public IFSTTAR
  Les partenaires :Nantes métropole, le CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment), RISING (équipe CNRS- Ecole Centrale de Nantes de recherche et d’innovation en sciences de l’information géographique)

 

 2. LE PROJET ROULÉPUR :   Lutte contre les flux de micropolluants issus des voiries urbaines (Ile de France)

Ce projet porté par l’école des Ponts et chaussées – laboratoire eau, environnement et systèmes urbains (ENPC – LEESU) vise à trouver des solutions innovantes pour une maîtrise à la source de la contamination en micropolluants des eaux de ruissellement des voiries et des parkings urbains.

 

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : ENPC - LEESU
  Les partenaires : : les conseils généraux de Seine Saint Denis et de Seine et Marne, la mairie de Paris, deux PME (Saint Dizier et Ecovegetal), le CEREMA et le laboratoire public EPOC

 

 3. LE PROJET MICROMEGAS   Les techniques alternatives dans la lutte contre les micropolluants (Grand Lyon)

Ce projet vise à questionner le rôle des techniques alternatives (chaussées à structure réservoirs, noue classique végétalisée, …) sur la gestion des micropolluants dans les réseaux urbains en temps de pluie.

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : le laboratoire public INSA LGCIE
  Les partenaires : le Grand Lyon, le laboratoire public EVS (environnement, ville et société)

 
Marchés publics Ressources Mentions légales Contact Plan du site Recherche