Accueil >> THEMATIQUE 2 : REJETS HOSPITALIERS



THEMATIQUE 2 : REJETS HOSPITALIERS

Contexte

Les centres de soins (hôpitaux, maison de retraites, centre de rééducation….) utilisent de nombreux produits contenant des micropolluants que ce soit pour soigner les patients ou pour désinfecter lieux et matériels. Les relations entre pratiques hospitalières et qualité des effluents en sortie de ces centres seront étudiés dans 3 des projets retenus ; l’objectif est de trouver de nouvelles solutions sur la gestion et l’élimination des produits polluants.

 1. LE PROJET BIOTECH :   Lutter contre les produits biocides dans les rejets des eaux usées (Poitiers)

Ce projet porté par un laboratoire public avec la collectivité locale Le Grand Poitiers et le CHU de Poitiers a pour finalité de proposer des solutions incluant un traitement innovant pour limiter les pollutions apportées par les produits biocides dans les réseaux d’assainissement. A terme, ce projet permettra de voir s’il est nécessaire de mettre en place des traitements in situ au CHU et il permettra au service Eau du Grand Poitiers d’avoir une meilleure connaissance des effluents à traiter et de l’évolution des pollutions au sein de son réseau d’assainissement.

 

 

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : l’Institut de Chimie des Milieux et des Matériaux de Poitiers
  Les partenaires : le Grand Poitiers, le Centre hospitalier universitaire de Poitiers, une PME SEREP, le laboratoire des mécaniques réactionnels (DCMR), Véolia eau, les laboratoires ANIOS.

 2. LE PROJET SIPIBEL-RILACT :   Lutter contre les pollutions liées aux médicaments , aux produits détergents et désinfectants (Haute-Savoie)

Ce projet porté par l’association GRAIE (Groupe de recherche Rhône Alpes sur les infrastructures et l’eau) a pour objectif sur le site pilote de Bellecombe en Haute Savoie de mieux connaitre les sources de rejets et leur dégradation dans les réseaux d’assainissement urbains et hospitaliers, de caractériser les risques et les leviers d’actions pour réduire voir éliminer les rejets de médicaments et de produits détergents et désinfectants.

 

 

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : le GRAIE
  Les partenaires : le Centre Hospitalier Alpes Léman, le SRB (Syndicat des eaux de Rocailles et de Bellecombe) et 8 établissements publics (INSA, Paris sud, le service central d’analyse et le laboratoire des sciences analytiques -ISA SCA, Ecole national des travaux publics d’état, groupement de recherche eau, sol et environnement - GRESE, EVS IMU, école des hautes études de santé publiques - EHESP)

 3. LE PROJET REMPAR :   Lutter contre les micropolluants issus des eaux pluviales et des hopitaux sur le bassin d’Arcachon (Arcachon)

Le syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon (SIBA) souhaite faire évaluer les principales sources de plusieurs familles de micropolluants qui imprègnent le bassin d’Arcachon (HAP- Hydrocarbure aromatique polycyclique, résidus médicamenteux et détergents, filtres anti UV). Ensuite, les traitements innovants (bassins de rétentions/infiltrations pour le traitement des rejets en temps de pluie, bioréacteurs à membranes et couplage avec du charbon actif…) seront eux aussi évalués sur leur efficacité, leur utilité et leurs coûts dans la perspective de réduire l’empreinte de ces micropolluants issus du pluvial et des hôpitaux sur le Bassin d’Arcachon

 

 

 

 

 

 

 

 

  Le porteur de projet  : le SIBA
  Les partenaires : trois laboratoires publics, EPOC (Environnements et Paléo environnements Océaniques et Continentaux – Bordeaux), LCG (laboratoire de Génie chimique), Irstea Bordeaux

 
Marchés publics Ressources Mentions légales Contact Plan du site Recherche